Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Logis de Rekkared à Carcassonne

Aller en bas 
AuteurMessage
Rekkared
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 2862
Localisation : Carcassonne, Occitanie
Réputation : 7
Points : 334
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Logis de Rekkared à Carcassonne   Mar 12 Déc - 22:49

Logis de Rekkared à Carcassonne


A Carcassonne, au 74 rue d'Alaric, messire Rekkared, baron de Saint-Félix avait une maison. Ce logis se composait de deux niveaux :

Au rez-de-chaussée, l'échoppe « Lou fabre de Sent Elegi » qu'il louait à un maître de forge nommé Peyre Fabre
[n'existe pas IG].



La façade du rez-de-chaussée, qui vit en symbiose avec la rue, se composait de piliers en calcaire et en grès, surmontés d’un linteau en bois dans lequel était enchâssée une enseigne en fer forgée représentant une enclume signalant un atelier de forge. Le pilier central délimitait deux baies fermées par des portes.
La porte de gauche ouvrait sur un escalier en bois intérieur menant au premier étage et un couloir conduisant à la cour arrière. La double porte de droite à double battants ouvrait sur l'atelier de forge de maître Fabre.




La façade de l’étage était composite et percée de trois fenêtres. La paroi sous les fenêtres était en tuf et le reste en maçonnerie de brique. Les fenêtres, en calcaire et en grès, étaient composées de trois baies à linteau et remplages à la fois décoratifs et adaptés à la fermeture aisée des grandes surfaces ajourées.



L’escalier en bois débouchait directement au logis du baron de Rekkared, autonome par rapport à l’échoppe et au magasin, qui s’organise autour de trois pièces. En face de l’escalier, une porte donnait à la cuisine, reconnaissable à sa cheminée murale (a) et son évier en pierre (b). Une autre porte menait à la chambre du baron. Chacune de ces deux pièces était éclairée par une fenêtre à linteau et remplages. Ces fenêtres donnaient sur une cour intérieur accessible uniquement par l’échoppe.
La grande salle était éclairée par les trois fenêtres signalées plus haut. Celles-ci étaient fermées par des panneaux de verre majoritairement blanc, orné de grisailles, de saynètes en camaïeu, et d’armoiries aux couleurs de Saint-Félix. Ces panneaux formaient des vitraux enchâssés dans les remplages. La grande salle comprenait une large cheminée murale en pierre, aux manteaux et consoles sculptées aux armes de Saint-Félix. A part la cheminée, seul le plafond était décoré par de simples chanfreins.

_________________
Sources :
- GRANDCHAMP Pierre Garrigou, Demeures médiévales, Cœur de la cité, "Patrimoine vivant", REMPART, Paris, 1999, 128 p. ;
- Les plans et reconstitutions sont ceux d'une maison du XIVe s. de Cahors, au 117, rue de Lastié (Inventaire de la mairie de Cahors).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archivesrr.forumactif.com
 
Logis de Rekkared à Carcassonne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Convention Grabuge - 4 au 6 Mars 2011 - Carcassonne
» Carcassonne, c'est pas si loin ...
» Carcassonne La cité
» Nouveau joueur de l'Aude - CARCASSONNE -11-
» Extension carcassonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Domèni de la Mainada de Síarr - Domaines de la Maison de Síarr :: Baroniá de Sant Fèliç - Baronnie de Saint-Félix ::  Podestadiu de Vinassan (Seigneurie de Vinassan) :: Pierre tombale de Rekkared-
Sauter vers: