Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crakity

Aller en bas 
AuteurMessage
Mymu_Von_Strass
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 143
Localisation : Alençon
Réputation : 2
Points : 342
Date d'inscription : 01/07/2012

MessageSujet: Crakity    Mar 28 Jan - 16:31

Citation :
    Duché d’Alençon


    Procès pour « TOP

    En date du mois de « Janvier 1462

    Procès instruit le « 2 Janvier»
    Verdict rendu le « 25 janvier »


    Nom de l'accusé: « Crakity »

    Procureur: ”Sara Tancredi Gall Costa”
    Juge: ” Guarence_d_eusebius”


Acte d’accusation
Citation :
« *Un de lancé, voici maintenant le deuxième. La brune n'avait pas perdue la main. Elle salua à nouveau la cour et se lança dans sa mise en accusation. *

En ce 02 janvier de l'an 1462 , nous, Sara Tancredi Gall Costa, procureur du Duché d'Alençon sous la grasce du duc d'Alençon Heimdal Von Strass, au nom de Sa Majesté le Roy Nicolas di Firenze, déclarons l'audience de ce jour, ouverte.

L'article 1.3.1 et l'article 1.3.1 alinéa 2 de notre corpus disposent que Toute personne s'adonnant au Brigandage sur le territoire du Duché pourra être mise en procès pour Trouble à l'Ordre Public aggravé.
L'individu Crakity est donc jugé pour le chef d'accusation de Trouble à l'Ordre Public. Il comparait ainsi devant la Cour pour brigandage entre Argentan et Lisieux, dans la nuit du 1er janvier au 2 janvier et coup et blessure sur trois habitants d'Argentan prenomée : Dame Valandra de Branson,Sir Jojen de Branson, Baron du Soultz Haut-Rhin , et Demoiselle Maylodie de Branson, ainsi que Sir Lancel.

Nous rappelons que le présent accusé est en droit de faire appel à un témoin, et nous rappelons que l'accusé est en droit de faire appel à un avocat,
De plus, nous rappelons qu'il lui est formellement déconseillé de quitter le Duché le temps de la procédure sous peine de circonstances aggravantes.

Nous tenons à informer la cour que l'accusation appelera à temoigner Dame Valandra de Branson ainsi que Sir Jojen de Branson, Baron du Soultz Haut-Rhin , sur les méfaits causés à leur personne par l'accusée.

Nous invitons désormais l'accusé à venir s'exprimer. »

Première plaidoirie de la défense
Citation :
« La personne intéressée ne s'est pas manifestée.»

Réquisitoire de l’accusation
Citation :
« Pas de défense ? Rien à dire à vos victimes ?

Pas de défense, pas de cadeau. Je demande une sanction exemplaire de dix jours de prison et 400 écus d'amende pour chacun des deux accusés. »

Dernière plaidoirie de la défense
Citation :
« La personne intéressée ne s'est pas manifestée. »

Témoin n°1 de la défense :
Citation :
« Témoin n°1 de la défense »

Témoin n°2 de la défense :
Citation :
« Témoin n°2 de la défense »

Témoin n°1 de l’accusation :
Citation :
«L 'accusation a appelé Valandra à la barre
Voici son témoignage :

***Valandra se présenta au Tribunal, et rejoignit la barre. Physiquement elle ne portait plus le bras en écharpe, les douleurs dans son épaule s’estompaient. Le visage qui était apparu tuméfié avec un oeil ressemblant à un bel oeuf à son retour au bourg, avait quelques jours plus tard parfaitement dégonflé. Les hématomes toujours sous traitement, n’étaient plus aussi sombres et violacés mais tendaient à présent vers le bleu, ou le vert et jaune selon les coups. Et comme d’un mauvais sort du destin, elle était souffrante d’une maladie banalement attrapée.****

Bon jour, votre Honneur, tout l’monde..

C’t’un peu tardivement que j’me présente ici pour porter mon témoignage dans le procès de Crackity. Pour éviter la propagation d’une éventuelle épidémie à cause que j’suis tombée malade le lendemain de l’agression, pour m’remettre du choc de l’agression subit lors du brigandage tant pour les blessures physiques que morales, j’n’ai pas pu m’présenter avant. Au moins j’ne vais pas vomir ici, et j’présente mes excuses à l’cours pour l’délai d’ma v’nue.

J’m’appelle donc Valandra de Branson, citoyenne du duché d’Alençon, résident à Argentan.
Nous étions partis, pour un voyage de quatre jours en tout d’ici à Honfleur en passant par Lisieux. Deux pour y aller, deux pour en r’venir. Nous étions chargés, et quand j’dis nous, c’est qu’nous sommes partis à quatre : Jojen de Branson, mon époux. Maylodie de Branson, ma belle fille. Lancel d’Clairambault, un ami.
Sans compter les domestiques qu’ont eu une fin tragique.

****La relation avec Lancel n’était pas au beau fixe en ce moment, mais pour la blonde il restait le frère d’Enae et une personne qu’elle aimait d’un amour amical.****

Nous n’étions sur l’chemin du r’tour quand sur la route entre Lisieux et Argentan, notre carrosse, puisque c’t’ainsi qu’nous étions partis, c’t’ainsi qu’nous rentrions, est tombé dans une embuscade. Quatre contre deux, hors domestiques. On pourrait s’dire, comment qu’y ont pu avoir l’dessus ? Ben j’dirai.. effet d’surprise, embuscade... J’n’étais pas dehors, puisqu’assise dedans quand l’carrosse s’est arrêté brutal’ment. L’cochet, a été tué. L’valet aussi.

Tout est allé en même temps étrang’ment vite et douc’ment. Lancel et Jo sont sortis les premiers. J’me suis r’trouvée tiré au dehors par la femme, qui voulait m’arracher ma broche, une qu’Jojen m’a offert en forme d’marguerite, en or. Elle m’a cogné avec une deferlence de coup sur l’visage, j’ai essayé d’me défendre mais j’ne sais pas me battre, et puis elle m’a poussée ‘vec violence contre le cul d’un des ch’vaux qui sur’ment pas rassuré quand Jojen v’nait pour m’défendre alors que j’le voyais dans un sale état. J’ai r’çu du ch’val un coup d’sabot dans l’ventre. Sous l’choc j’suis partie en arrière et j’suppose qu’dans la chute j’ai eu l’épaule démise comme ça. J’étais pas inconsciente, mais l’douleur m’a bloqué au sol. Et puis j’ai vu Lancel protéger Maylodie, qu’y s’faisait frapper, d’un coup d’lame que Crackity a du coup planté dans Lancel. Lancel nous a dit ensuite qu’il le connaissait, j’connaissais Crackity mais pas en personne. Faut dire qu’la pas été inactif en Normandie et qu’des gravures, on en a vu ici des protagonistes brigands ‘vec tout l’mal qu’y ont fait. Fallait s’méfier. Elle, accompagnait l’homme j’sais pas quelle est la nature d’leur relation mais complice active y a pas d’doute. “Prend le coffret, je m’occupe de lui” qu’y lui a dit. Et j’ai entendu qu’elle lui répondait : “Scheherazade oublie jamais les écus. Ca gonfle ma dot.” Elle portait pas en plus des vêt’ments d’camouflage. Une robe et un beau manteau comme un vêt’ment d’noble. Un bijoux d’tête aussi. Son arme c’tait un Xilphos Sélucéïde. J’l’ai r’connu tout d’suite vu la particularité d’l’arme. Un prénom étranger qui m’a marqué tant l’est pas commun. Et des ch’veux noir comme l’ébène.

Lui, ben on a vu sa trogne dans les églises alors aussi.. facile de l’reconnaitre vu qu’l’a été l’usurpateur Arch’vêque quand Fatum a pris Rouen. Y portait une cape et une capuche mais dans l’action elle s’est r’tirée et comme l’soleil se l’vait on voyait bien. Et comme j’ai dit, Lancel le connaissait.

**** Les images se bousculaient dans sa tête. Les évènements comme des flash de douleur et de peur.****

Jojen était affaibli à cause que d’jà y s’remettait d’blessures, Lancel était en forme mais après avoir servi d’bouclier à Maylodie.. Et Maylodie, à 13 ans, elle a beau apprendre à manier l’arc, à combattre... ça reste une jeune fille pas préparé aux embuscades de c’genre là. Et moi.. moi qui sait manier qu’la pioche.. Comme on m’a dit en taverne, l’effet d’surprise donne un sacré avantage. Et ça l’avantage.. y l’on eu.

J’ai perdu des biens, des écus, on a eu la vie sauve, nous mais y ont tué les domestiques. Dans l’butin d’mes affaires, y se sont emparés de 660 écus environ, à 10 ou 20 écus près. De 8 bons morceaux d’viande fumé. D’environ 10 laits à plus ou moins deux laits et 5 stères d'bois qu'on ram'nait à Sigéon, l'maire d'Argentan.

Lancel et Maylodie avaient aussi des écus qui leur ont été arrachés, et Jojen, vu qu'y va témoigner pour faire état d'ses pertes.

****Ses yeux se mirent à brillet et rougir, se remplissant de larmes****

J’remercierai jamais assez les gens du village pour leur soutien. Ces gens qui travaillent et prennent pas un plaisir sadiques à nuire aux autres. Car vous savez.. y a des rires… leurs éclats d’voix.. r’ssemblant au Malin, que j’vais pas oublier d’si tôt. Comme un plaisir malsain d’brigander pas pour survivre, mais pour s’enrichir et par goût.


---------------------
02/01/1462 04:10 : Vous êtes affaibli : vous avez perdu des points à certaines de vos caractéristiques.
02/01/1462 04:06 : Vous avez été racketté par un groupe composé de Crakity et de Scheherazade .
02/01/1462 04:06 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de Crakity et de Scheherazade (coefficient de combat 10), qui essayait de vous détrousser. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant inanimé dans un champ.»

Témoin n°2 de l’accusation :
Citation :
« L'accusation a appelé Jojen à la barre
Voici son témoignage :
Jojen arriva à la barre, il était encore pire que sa femme, droit comme un i à cause du corset qui permettait à ses côtes cassées de ne pas perforés ses poupons, il avait le bras en écharpe, fracturés, de nombreux bleu et était souffrant, il y a quelques jours on l'avait même donné mourant mais le baron tenait bon malgré tout. Et à croire qu'ils partageaient tout, il avait aussi attrapé le même mal que sa femme. L'écoutant, il passa juste après*

Bonjour votre Honneur, l'assemblée,

Etant tombé malade en même temps que mon épouse, je ne peux que corroboré ses dires et joindre mes excuses pour le retard.

Jojen de Branson, Baron de Soultz Haut-Rhin, résident à Argentan. J'étais partit à l'orphelinat de mes parents adoptifs, transmettre quelques cadeaux aux enfants pour cette nouvelle année. En profitant pour ramener des poissons exceptionnels, des barracudas à ma soeur. Nous étions sur le chemin du retour quand c'est arrivé. Dans le carrosse avec mon épouse Valandra, ma jeune fille et Lancel un ami. Ça s’est passé assez vite, j'ai perdu mes domestiques et je vous passe sincèrement les détails de leur mort votre honneur.

Les hommes sont sortis du carrosse et nous nous sommes retrouvés devant les brigands. J'ai vu un homme avec une pèlerine, le regard sombre, ce qui me semblait être un mantel noir par dessous, botte fourrée armée jusqu'aux dents. Apparemment Lancel qui vient de bordeaux connaissait l'homme, Crakity le prénom, quand à la dame, j'ai bien distinguer une couronne de Seigneur sur sa tête, ses cheveux noirs jais, une robe d'hiver en fourrure avec des bottes chaudes, un col noir, une rose dans les cheveux, on aurait dit une personne de noblesse pour sûr. J'ai entendu le type prononcer le nom de la jeune femme vaguement entre les échanges de fer. Un prénom singulier que j'ai retenu Sheherazade et elle portait un Xiphos, ce sont des armes rares votre honneur.

Mais revenons à nos moutons, je me suis battu, j'ai brandit l'épée, mais mon bras précédemment fracturé en lice et mes côtes cassés se remettait à peine. Je me suis défendu de toute mes forces mais mon bras à reprit des coups anéantissant le peu de guérison puis est venu un mauvais coup dans le ventre rebrisant mes côtes, j'ai été pliée. La douleur est revenue, j'étais déjà faible, ils ont pris la table que j'avais emporté, mes 2 barracudas environ 30 écus c'est des poissons d'Alexandrie rare chaque, 2 stères de bois pour le village puis une quinzaine d'écu mais aussi toutes les fortunes de mon épouse pour ouvrir son dispensaire à Argentan .Il y avait quoi, 660 écus, 8 viandes, une dizaine de lait. Les économies de ma fille, de Lancel, il ne restait plus rien.

*Il prit une respiration se revoyant dans la scène comme un mauvais cauchemar qu'il revivait en plus des précédents de sa vie* ¨

Ma fille savait se battre mais pas assez, elle est jeune, comme vous l'a dit mon épouse, 13 ans. Lancel c'est battu vaillamment, mais nous avons été défait, mes domestiques sont mort mais nous sommes sains et sauf. En sale état mais sauf, malheureusement mon épouse a été la plus touchée votre honneur, elle a perdu des mois et des mois de labeur, à se donner sur ses terres, pour Argentan.... Tout çà partis en fumée à cause de la malhonnêteté. De ceux qui préfèrent tuer pour l'argent facile, sans foi ni loi, sans honneur.

J'attends de la justice une sentence exemplaire. Merci

* il déposa ses portraits, ce qu'il avait retenu puis alla se rasseoir entourant l'épaule de Va de son bras gauche la frottant et lui tendant un mouchoir*

02/01/1462 04:10 : Vous êtes affaibli : vous avez perdu des points à certaines de vos caractéristiques.
02/01/1462 04:06 : Vous avez été racketté par un groupe composé de Crakity et de Scheherazade .
02/01/1462 04:06 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de Crakity et de Scheherazade (coefficient de combat 10), qui essayait de vous détrousser. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant inanimé dans un champ. »

Verdict
Citation :
« Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.

*La juge avait écouté chacun des protagonistes. Elle avait étudié les preuves fournies par Dame Valandra et Messire Jojen*

Attendu que nostre Corpus Légis article 1.3.1 et l'article 1.3.1 alinéa 2 nous informe que toute personne s'adonnant au Brigandage sur le territoire du Duché pourra être mise en procès pour Trouble à l'Ordre Public aggravé.
Attendu que la partie intimée représentée ici par messire Crakity c'est bien rendue coupable d'agression sur le sol de nostre duché à l'encontre de la partie appelante représentée ici par Dame Valandra et Messire Jojen.
Attendu des demandes de sanctions du procureur que je ne peux valider car nous savons que nous ne pouvons prendre à une personne les écus qu'elle n'a pas et faire que sa bourse nous soit redevable.

Messire Crakity veuillez vous lever.

Vous êtes reconnue coupable d'agression et de brigandage sur les personne de Dame Valandra et Messire Jojen.
Vous serez donc condamné a 10 jours de prisons, 63 écus d'amende et un bannissement de 1 ans de nostre duché.

Que la décision de justice soit appliquée immédiatement et affichée dans toutes les villes du Duché.

*Le maillet du juge tomba*»

Peine
Citation :
« Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 10 jours et � une amende de 63 écus. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Crakity
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Crakity

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Domaine Royal :: Duché d'Alençon :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: