Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jewak13

Aller en bas 
AuteurMessage
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Jewak13   Mar 19 Mar - 17:46

Procès de Jewak13


  • Trahison : Procès du mois de Fevrier 1461 Arrow Coupable


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Jewak13   Mar 19 Mar - 17:47

    Duché de Bourgogne
    Office de Justice



Casier judiciaire de Jewak13



Procès pour Trahison

En date du mois de Février 1461

Procès instruit le 13 Février 1461
Verdict rendu le 26 Février 1461[/size]

Nom de l'accusé: Jewak13

Procureur: Olivier1er,
Juge: Charles_dubois






Citation :



Archivé
Le juge du Comté : Charles_dubois
Le procureur : Olivier1er

Procès ayant opposé Jewak13 au Duché de Bourgogne

Jewak13 était accusé de trahison.

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict

Citation:
Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.
Attendu que le prévenu ne nie pas les faits,
Attendu que son témoin à décharge a été reconnu coupable et qu'il insulte à nouveau la Cour,
Attendu que le témoignage accable le prévenu,
Attendu qu'être soldat n'empêche pas le libre arbitre,
Attendu que Jewak13 a pénétré le Duché sans y être invité,
Attendu que le lieutenant de la Garde Episcopale a agressé la Capitale,

Moi, Charles Dubois, Juge de Bourgogne, en ce 26 février 1461, déclare Jewak13 coupable de Trouble à l'ordre public et lui interdit l'accès à notre Duché jusqu'au 26 mai 1461.
Il purgera également 3 jours dans les geôles dijonnaise.

*BLAM*
Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 3 jours.


Acte d'accusation
Citation:


* Le Procureur se leva de sa chaire et prit la parole *

Monsieur le Juge, je suis Athos de la Bronze, le Procureur de Bourgogne.

Messire Jewak13 comparait ce jour, 13 Février 1461 pour répondre du chef d accusation de Trahison envers le Duché de Bourgogne

Il lui est reproché d appeler a la sédition, de soutenir une personne déclarée Usurpatrice par les Lois régissant le Royaume de France applicable en Bourgogne par le Lien de vassalité liant le Duché de Bourgogne au Royaume de France,

De vouloir porter atteinte a l integrité du Duché de Bourgogne en participant au Siege de Dijon et en ayant attaqué le Duché de Bourgogne et ses representants et defenseurs sous une banniere Etrangere a la Bourgogne et au Royaume de France.

De refuser de reconnaître comme Régente du Duché de Bourgogne Dame Aryanha reconnue par Sa Majesté le Roy de France lui conférant selon nos lois fondamentales sa légitimité de Regente,

Comme vous le savez, la justice est coutumière en Bourgogne et fonctionne selon trois critères :

- Un bon père de famille n'agirait pas ainsi et ne tenterait pas de déstabiliser le Duché de Bourgogne, ni ne tenterait de porter atteinte a l intégrité du Duché de Bourgogne en prenant les armes contre les autorités légitimes du Duché.

- Si cette attitude se généralisait, le Chaos, oeuvre de la Bete sans Nom, s installerait en Bourgogne portant un coup fatale au Duché tout entier, a chacune des Villes de Bourgognes, A chaque Bourguignon.
- De coutume, la Trahison est sévèrement punie en Bourgogne.

J accuse donc Messire Jewak13 de Trahison en portant atteinte a l autorité de la Regente de Bourgogne ligitimé par sa Majesté notre Roy, de soutenir ouvertement l Usurpateur Alexandre Olund et de participer activement a l'agression militaire par des armées étrangeres contre la Bourgogne en pretant son bras armé a cette ignominie.

La trahison sur les terres bourguignonnes est passible de la peine de Mort, Bannissement du Duché et d'emprisonnement

Messire Jewak13, vous avez la possibilité de faire appel a un avocat du Barreau de Bourgogne dont voici la liste :
Angelyque
Gautier.de.vaisneau
Effelissianor
ou un Avocat du Dragon.

*se tournant vers le Juge *

Votre Honneur, je vous remercie de m avoir écouté.

* se dirige vers le greffier et signe l acte d accusation apres l avoir daté du 13 Février 1461.


Première plaidoirie de la défense
Citation:
* Le jeune homme se leva et prit la parole *

Monsieur le Juge, Mesdames et Messieurs les jurés. Je suis le Lieutenant Episcopale Jewak et je me tiens ici devant vous, seul, sans avocat pour plaider ma cause car j'ai pour devise qu'on est jamais mieux servi que par soi-même...

C'est bien la première fois que j'ai affaire à la justice, car contrairement à ce que semble vouloir faire croire Monsieur le procureur, je suis quelqu'un de droit et de reponsable et il n'est pas nécessaire de me rappeler mes devoirs.

Toutefois j'assume les accusations qui me sont reprochées car, même si je me trouvais sous le Commandement de Monseigneur Hobb au moment des faits pour lesquels on me tient responsables, je me suis volontairement engagé dans cette mission et en suis fier.

Cependant si vous voulez plus amples informations, Votre Honneur, adressez-vous dorénavant à mes suppérieurs hiérarchiques Monseigneur Wilfred Ivanhoe et Monseigneur Ritter Hobb comme l'exigent les règles de la guerre ; ce que vous sembler ignorer...

Merci de m'avoir écouter Messieurs.

* S'avance vers le greffier et signe sa plaidoirie *


Réquisitoire de l'accusation
Citation:
*Le Procureur se leva. Le Procureur écoutait la défense de l�accusé. Une colère froide le saisie*

Messire Jewak13, vous avez attaqué la Bourgogne pour la pire raison qui soit : l�ignorance et le fanatisme religieux aveugle. Vous en etes fiers. Cela montre bien que vous n�avez rien compris aux preceptes d�Aristote qui pronent l�amour entre les Hommes.

Vous appelez aux règles de la Guerre ? vous qui etiez dans une armée qui massacrait hommes, femmes, enfants, Vieillards qui voyageait sans rien demander a personne car vous étiez dans une armée en mode Faucheuse ! c�est le monde inversé.

J�appelle Dame Opaline_ comme témoin afin qu�elle confirme que c�est bien vous qu�elle a blessé ce triste soir ou vous avez levé l�épée sur le Duché de Bourgogne en attaquant les fiers défenseurs de Dijon, en étant du coté des agresseurs de la Bourgogne.

« 13/02/1461 04:05 : Vous avez frappé Jewak13. Vous l'avez sérieusement blessé.

*se tournant vers le Juge*

Monsieur Juge, l�accusé figure sur les rapports des combats qui sont des plus claires, l�identité des différentes personnes est clairement dressé et j�appelle en plus le témoin présent sur le Champ de Bataille qui pourra identifier l�accusée comme effectivement présent ce soir là et ayant bien attaqué sous bannière Franc Comtoise les défenseurs de dijon .

Les agresseurs de la Bourgogne ne peuvent et ne doivent attendre aucune clémence. Au contraire, il faut que la justice soit sévère pour punir toute envie de récidive de porter le glaive sur notre Duché.

Messire Jewak13 vient en se tribunal declaré qu�il est fier d�avoir tué, bléssé, des Bourguignon. Je réclame donc la peine la plus severe qui soit : La Mort.

Il s�expliquera pour ses crimes directement avec Christos ou plutôt avec la bete sans nom, son dorenavant mentor.
Je vous remercie.

*Le procureur appose sa signature sur les minutes du procès juste en dessous de la date du 19 février 1461*.


Dernière plaidoirie de la défense
Citation:
*Jewak fut pétrifié par l'annonce de la sentence retenue par l'accusation, il profita que c'était à son tour de s'exprimer pour plaider sa défense*

Messieurs les jurés, Monsieur le Procureur, Votre honneur,

Tout d'abord, je tiens à signaler que je n'ai jamais dit que j'étais fier de tuer ou blesser des gens. Aucun être humain ne peut se vanter ou s'enorgueillir d'une telle chose.
J'ai juste dit que j'étais fier de faire partie de la Grande Famille que peut représenter une armée...

Quant à mes actions en son sein pour cette mission je n'ai fait que me défendre. J'ai peut-être bléssé ou tué des soit disant innocents, cependant ces même bouguignons n'ont pas hésitez à me blesser ou me laisser pour mort également.
Donc, c'était tuer ou être tué...Et je tenais trop à la vie ! Par conséquent, j'espère que vous comprendrez ma situation et que vous vous montrerez plus conciliant sur mon sort qui me parait trop expéditif...

Surtout que ça fait des années que je participe à des missions en armée et je n'ai jamais fait de mort ou de bléssés garves comme vous pouvez le voir avec mon casier judiciaire vierge.
J'ai toujours défendu en mission mes convictions politiques ou religieuses avec honneur et en respectant l'être humain du mieux que possible.

*Puis il tendit les preuves qui confirmaient ses propos au juge et se retira*

13/02/1461 04:05 : Agapee vous a donné un coup de baton. Vous êtes mort au combat.

13/02/1461 04:05 : Opaline_ vous a porté un coup d'épée. Vous avez été sérieusement blessé.


La défense a appelé Hobb à la barre
Citation:
Voici son témoignage :
Depuis sa tente en camp teutonique.

Il m'est envoyé misive de votre part devant me présenter par devers vous pour témoigner au sujet de la mise en procès du Lieutenant Jewak de la Garde Episcopale de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne.
Il est hors de question que je me déplace, néanmoins eu égard à la personne mise en cause, et cela vaudra pour tout autre mis en cause, j'assume les soit disant reproches que vous faites, et je suis le seul qui ai à en répondre.
Néanmoins je ne vois pas comment vous et vos affiliés pouvez savoir que le lieutenant Jewak est à voir dans quoi que se soit. Et ainsi votre convocation est nulle.
Sinon vous ai je déjà dit que vous tous êtes nuls ? Oui ? Et bien deux fois valent mieux qu'une. Certains ont des difficultés à comprendre à la première approche.
Oh ! Je vous entends !
"Voilà des insultes maintenant ! Vous êtes tous pareils vous les Croisés !"

Que nenni, vous répondrais-je ! Car ce ne sont que quelques mots doux, comparés à ceux que j'entends autour de moi des Bourguignons, aussi, à votre endroit.
Et ce n'est rien à la façon de mener justice. Comment faites vous pour convoquer des quidams alors qu'ils vous sont inconnus surtout, qu'étant donné le fait que vous ne contrôlez plus rien autour de Dijon depuis au moins un mois !

C'est pourquoi, dans mon procès j'avais appelé pour témoigner les personnes responsables de ce tour de force. le Juge et le Maréchal.
Mais bien sûr ceux là, se sentant morveux, n'ont pas daignés se présenter à vous.
Alors laissez les mis en cause par vous tranquile, annuler ces mises en procès.
Repentez vous ! Cela sera porté sur vos états. Et je serai magnanime ! Peut-être.
Aussi, le Lieutenant Jewak, n'a rien à se reprocher et la Bourgogne n'a rien à lui reprocher.

Signé : Illisible


L'accusation a appelé Opaline_ à la barre
Citation:
Voici son témoignage :
Opaline se présentait à la barre.

- Messieurs Juges, Procureur. Je me présente Opaline. En défense de Dijon depuis de nombreuses semaines. Je viens donc attester, certifier, jurer, promettre, que cet homme.

*montre Jewak *

- Dans le nuit du 12 au 13 février 1461, il m'a attaqué et je l'ai sérieusement blessé à l'épaule et surtout au niveau des flancs.
Je n'ai fait que me défendre face à l'attaque de cet homme sur moi.

Un regard circulaire.

- Si vous avez des questions, je me tiens à votre disposition.

Elle incline la tête et retourne à sa place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jewak13
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Nord :: Duché de Bourgogne :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: