Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Agora13

Aller en bas 
AuteurMessage
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Agora13   Mar 19 Mar - 17:41

Procès d'Agora13


  • Trahison : Procès du mois de Fevrier 1461 Arrow Relaxée

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Agora13   Mar 19 Mar - 17:42

    Duché de Bourgogne
    Office de Justice



Casier judiciaire d' Agora13



Procès pour Trahison

En date du mois de Février 1461

Procès instruit le 15 Février 1461
Verdict rendu le 26 Février 1461[/size]

Nom de l'accusé: Agora13

Procureur: Olivier1er,
Juge: Charles_dubois




Citation :



Archivé
Le juge du Comté : Charles_dubois
Le procureur : Olivier1er

Procès ayant opposé Agora13 au Duché de Bourgogne

Agora13 était accusé de trahison.

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict

Citation:
Le prévenu a été relaxé.
*Une fois encore, Charles soupira. Mais cette fois-ci, c'était parce qu'il devait faire ce qui ne lui convenait pas.*

Bon.

Procureur,
vous confondez à nouveau le genre des prévenus.
De plus, vous vous permettez de proférer des insultes à l'égare des inculpés.
Je ne puis tolérer ce genre de comportement dans mon tribunal.

Medicastre,
je suis désolé, mais votre témoignage semble se rapporter à un événement datant du mois de mai. Or, ici, il s'agit d'une agression ayant eu lieu en février.

En conséquence de quoi, moi, Charles Dubois, Juge de Bourgogne, déclare ce 26 février 1461, Agora13 relaxée car la procure accuse un homme et non une femme et qu'aucun témoignage concernant les faits de février n'est venu accabler la prévenue.

*BLAM*


Acte d'accusation
Citation:
* Le Procureur se leva de sa chaire et prit la parole *

Monsieur le Juge, je suis Athos de la Bronze, le Procureur de Bourgogne.

Messire Agora13 comparait ce jour, 12 Février 1461 pour répondre du chef d accusation de Trahison envers le Duché de Bourgogne

Il lui est reproché d appeler a la sédition, de soutenir une personne déclarée Usurpatrice par les Lois régissant le Royaume de France applicable en Bourgogne par le Lien de vassalité liant le Duché de Bourgogne au Royaume de France,

De vouloir porter atteinte a l integrité du Duché de Bourgogne en participant au Siege de Dijon et en ayant attaqué le Duché de Bourgogne et ses representants et defenseurs sous une banniere Etrangere a la Bourgogne et au Royaume de France.

De refuser de reconnaître comme Régente du Duché de Bourgogne Dame Aryanha reconnue par Sa Majesté le Roy de France lui conférant selon nos lois fondamentales sa légitimité de Regente,

Comme vous le savez, la justice est coutumière en Bourgogne et fonctionne selon trois critères :

- Un bon père de famille n'agirait pas ainsi et ne tenterait pas de déstabiliser le Duché de Bourgogne, ni ne tenterait de porter atteinte a l intégrité du Duché de Bourgogne en prenant les armes contre les autorités légitimes du Duché.

- Si cette attitude se généralisait, le Chaos, oeuvre de la Bete sans Nom, s installerait en Bourgogne portant un coup fatale au Duché tout entier, a chacune des Villes de Bourgognes, A chaque Bourguignon.
- De coutume, la Trahison est sévèrement punie en Bourgogne.

J accuse donc Messire Agora13 de Trahison en portant atteinte a l autorité de la Regente de Bourgogne ligitimé par sa Majesté notre Roy, de soutenir ouvertement l Usurpateur Alexandre Olund et de participer activement a l'agression militaire par des armées étrangeres contre la Bourgogne en pretant son bras armé a cette ignominie.

La trahison sur les terres bourguignonnes est passible de la peine de Mort, Bannissement du Duché et d'emprisonnement

Messire Agora13 , vous avez la possibilité de faire appel a un avocat du Barreau de Bourgogne dont voici la liste :
Angelyque
Gautier.de.vaisneau
Effelissianor
ou un Avocat du Dragon.

*se tournant vers le Juge *

Votre Honneur, je vous remercie de m avoir écouté.

* se dirige vers le greffier et signe l acte d accusation apres l avoir daté du 12 Février 1461.


Première plaidoirie de la défense
Citation:
*Agora se lève et salut les juges*

Bien le bonjour! Je ne sais pas du tout de quoi vous parlez jai été appellee ici mais bon je n'ai rien fait de mal. D'ailleurs vous vous êtes trompé sur la personne. Je ne suis pas un "messire" mais bien une dame et je suis prête a vous le prouver!

*Agora se rassoit*


Réquisitoire de l'accusation
Citation:
*Le Procureur se leva en colère face à la mauvaise foi de l�accusée*

Vous osez nier ? C�est un peu facile de venir icelieu dire que ce n�est pas moi car « je suis une femme et prete a le prouver. »

Venir faire la catin en plein tribunal, en plus d�être traitresse, vous etes sans pudeur. Et l�église qui excommunie à tours de bras se fait défendre par des menteuses et des catins�

Vraiment le monde ne tourne pas rond.

Vous vous habillez en homme pour aller au combat : ne vous étonnez pas si on vous prend pour tel.

Par contre une personne vous on reconnue :

Messire Greatremy :

« 07/02/1461 04:04 : Agora13 vous a donné un coup de baton. Ce coup ne vous a pas blessé. »

Je l�appel comme temoin pour confirmer que c�est bien vous qui avez tentez le 7 fevrier de lui assener un coup de baton alors qu�il defendait Dijon.

Vous étiez du coté des agresseurs de la Bourgogne.

*se tournant vers le Juge*

Monsieur Juge, l�accusée fait des propositions totalement deplacées en plein tribunal,
les rapports des combats sont des plus claires,
l�identité des differentes personnes est clairement dressé et j�appel en plus le témoin present sur le Champ de Bataille qui pourra identifier l�accusée comme effectivement presente ce soir là et ayant bien attaqué sous banniere Franc Comtoise les defenseurs de dijon .

Les agresseurs de la Bourgogne ne peuvent et ne doivent attendre aucune clemence. Au contraire, il faut que la justice soit severe pour punir toute envie de recidive de porter le glaive sur notre Duché.

Je requiers donc la peine la plus severe : 5 jours de prison.

Je vous remercie.

*Le procureur appose sa signature sur les minutes du proces juste en dessous de la date du 18 février 1461*.


Dernière plaidoirie de la défense
Citation:
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.


L'accusation a appelé Greatremy à la barre
Citation:
Voici son témoignage :
Great attendait tranquillement son tour.

ça le changeait un peu de son quotidien, qui ne variait guere depuis cette funeste nuit. Soins prodigués par sa medicastre de femme, repos, soins a nouveau, et longues heures a potasser quelques parutions medicales en taverne. ah, et soins, aussi.

quand il entendit la prevenue pretendre ne pas l'avoir agressé, il fit un bond sur son siege...

Aïe !

Il se rassit aussitot, il n'etait pas encore en état de faire quelque acrobatie que ce soit.

Enfin, on l'appela à la barre Great s'y rendit en claudiquant legerement, mais en serrant les dents. Son fils et sa femme etaient presents dans l'assistance, fallait faire bonne figure.

dame prevot, messire juge, messire procureur, je vous salue.

je viens temoigner que la bougresse ici presente, qui se fait appeler Agora13", est bien celle qui m'a agressé lâchement dans la nuit du 5 mai. c'etait un ciel sans nuage, la lune etait haute sur l'horizon, on y voyait comme en plein jour, et je la reconnaitrais entre mille. d'ailleurs, en fait elle n'etait pas seule, ils etaient trois. elle a brusquement surgi d'un buisson devant moi, faisant tournoyer un baton, alors que j'allais m'appreter à soigner comme je le pouvais quelques blessés sur le champ de bataille. Bon, elle est epaisse comme une brindille, elle m'a pas vraiment impressionné. par contre, elle a reussi a detourner mon attention, ce dont ont profité deux de ses acolytes pour me charger dans le dos. J'ai juste eu le temps d'en etriper un, avant que l'autre ne me tombe dessus. ah, ils avaient bien monté leur coup !

je pense qu'ils m'auraient achevé, si par bonheur mon epouse, medecin egalement, n'etait pas arrivée sur les lieux avec quelques amis. du coup, avant de m'evanouir, j'ai vu detaler mes agresseurs, trainant comme ils pouvait celui que j'ai passé par le fer. Faut leur reconnaitre une chose, ils savent detaler, tous ces anti bourguignons. y'a qu'a voir comment ils ont tous filé depuis deux jours sans demander leur reste, hein ?

un tiraillement aigu vint lui rappeler que la position verticale ne lui etait pas encore vraiment conseillée.

je crois que j'en ai fini. Si c'est pas abuser de votre bonté, j'aimerai me rasseoir, parce que ça picote un peu, et c'est un euphemisme...

j'espere que justice sera rendue. A cause d'elle, je fais pietre figure devant mes patients. un medecin cabossé de partout, ça fait penser au cordonnier le plus mal chaussé. mais dans mon domaine, la confiance, c'est quand même primordial. Et elle m'a p'tet pas touché, mais comme on dit, c'est l'intention qui compte....

Great attendit qu'on lui confirme qu'il pouvait aller se rasseoir. parce qu'il voulait surtout eviter de s'ecrouler a la barre, ça aurait pas fait tres bon effet

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Agora13
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Nord :: Duché de Bourgogne :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: