Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sauron45

Aller en bas 
AuteurMessage
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Sauron45    Mar 19 Mar - 17:36

Procès de Sauron45


  • Trahison : Procès du mois de Fevrier 1461 Arrow Coupable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Sauron45    Mar 19 Mar - 17:38

    Duché de Bourgogne
    Office de Justice



Casier judiciaire de Sauron45



Procès pour Trahison

En date du mois de Février 1461

Procès instruit le 15 Février 1461
Verdict rendu le 25 Février 1461[/size]

Nom de l'accusé: Sauron45

Procureur: Olivier1er,
Juge: Charles_dubois





Citation :


Archivé
Le juge du Comté : Charles_dubois
Le procureur : Olivier1er

Procès ayant opposé Sauron45 au Duché de Bourgogne

Sauron45 était accusé de trahison.

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict

Citation:
Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.
On se calme.

Je vais répondre à vos trois questions.

Premièrement, la charte de bonne justice interdit les procès groupés. Chaque inculpé a droit à son procès propre.

Secondement, tous les membres de la Cour, lorsqu'ils ne sont pas ici, sont sur les Remparts à défendre la Capitale bourguignonne.

Troisièmement, je vous déclare non pas traitre, mais coupable de Trouble à l'ordre public pour avoir pénétré illégalement et manu militari dans notre Duché de Bourgogne et d'avoir tenté d'envahir sa Capitale.

En conclusion, j'ajoute votre nom à la liste des indésirables jusqu'au 26 février 1461 et je vous invite à profiter de notre belle ville avec un séjour de 3 jours dans notre prison.

*BLAM*

Emmenez-moi cet homme en geôle.

Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 3 jours.


Acte d'accusation
Citation:
* Le Procureur se leva de sa chaire et prit la parole *

Monsieur le Juge, je suis Athos de la Bronze, le Procureur de Bourgogne.

Messire Sauron45 comparait ce jour, 12 Février 1461 pour répondre du chef d accusation de Trahison envers le Duché de Bourgogne

Il lui est reproché d appeler a la sédition, de soutenir une personne déclarée Usurpatrice par les Lois régissant le Royaume de France applicable en Bourgogne par le Lien de vassalité liant le Duché de Bourgogne au Royaume de France,

De vouloir porter atteinte a l integrité du Duché de Bourgogne en participant au Siege de Dijon et en ayant attaqué le Duché de Bourgogne et ses representants et defenseurs sous une banniere Etrangere a la Bourgogne et au Royaume de France.

De refuser de reconnaître comme Régente du Duché de Bourgogne Dame Aryanha reconnue par Sa Majesté le Roy de France lui conférant selon nos lois fondamentales sa légitimité de Regente,

Comme vous le savez, la justice est coutumière en Bourgogne et fonctionne selon trois critères :

- Un bon père de famille n'agirait pas ainsi et ne tenterait pas de déstabiliser le Duché de Bourgogne, ni ne tenterait de porter atteinte a l intégrité du Duché de Bourgogne en prenant les armes contre les autorités légitimes du Duché.

- Si cette attitude se généralisait, le Chaos, oeuvre de la Bete sans Nom, s installerait en Bourgogne portant un coup fatale au Duché tout entier, a chacune des Villes de Bourgognes, A chaque Bourguignon.
- De coutume, la Trahison est sévèrement punie en Bourgogne.

J accuse donc Messire Sauron45 de Trahison en portant atteinte a l autorité de la Regente de Bourgogne ligitimé par sa Majesté notre Roy, de soutenir ouvertement l Usurpateur Alexandre Olund et de participer activement a l'agression militaire par des armées étrangeres contre la Bourgogne en pretant son bras armé a cette ignominie.

La trahison sur les terres bourguignonnes est passible de la peine de Mort, Bannissement du Duché et d'emprisonnement

Messire Sauron45 , vous avez la possibilité de faire appel a un avocat du Barreau de Bourgogne dont voici la liste :
Angelyque
Gautier.de.vaisneau
Effelissianor
ou un Avocat du Dragon.

*se tournant vers le Juge *

Votre Honneur, je vous remercie de m avoir écouté.

* se dirige vers le greffier et signe l acte d accusation apres l avoir daté du 12 Février 1461.


Première plaidoirie de la défense
Citation:
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.


Réquisitoire de l'accusation
Citation:
*Le Procureur se leva pour prendre la parole une fois le délais d�attente dépassé.*

Monsieur le Juge,

Messire Sauron45 , ne s�est pas presenté au Tribunal. Messire Sauron45
a été vu comme soldat dans l�une des armées étrangères qui soutiennent l�Usurpateur et le Traitre à la Bourgogne Alexandre Olund.Il n�a pas eu le courage de se présenter devant ses juges Bourguignons : ses chausses etant probablement remplit par un debordement d�humeurs incontrolés.Il agit comme un pleutre terrifié par la responsabilité qu�entrainent ses actes.
Monsieur le Juge, en plus d�agresser militairement le Duché de Bourgogne et les defenseurs de la Ville de Dijon sous une armée etrangere battant pavillon Franc Comtois de l�Empire, ce traitre agit avec la derniere des lachetées en ne se presentant point icelieu.

J�appelle comme témoin Messire Dnapo pour qu�il témoigne avoir été bléssé par l�accusé .

"07/02/1461 04:04 : Vous avez frappé Sauron45 . Ce coup l'a probablement tué. "

Monsieur le Juge, je n�ai pas de mots assez durs pour qualifier la traitreuse attitude de Messire Sauron45

Aucune clemence ne peut etre envisager, Messire Sauron45 a causé le déshonneur et le malheur au Duché de Bourgogne.

Il doit être condamné pour Trahison !.
Le bannissement du Duché pour 3 mois et 5 jours de prison seraient un minimum.

Tel serait la plus juste des condamnations.

Monsieur le Juge, Je vous remercie.

*Le procureur appose sa signature sur les minutes du proces juste en dessous de la date du22 février 1461*.


Dernière plaidoirie de la défense
Citation:
*Sauron entra dans la salle de justice de force, ouvrant les deux portes, toujours ses armes à la ceinture, malgré les gardes qui ont tentés de le désarmer. Il s�avança à la barre, foudroyant le procureur qui se considérait comme un dieu ici*
Excusez du retard, mais j�étais � dirons-nous � occupé à des affaires plus urgentes et intéressantes que d�écouter votre procureur pleurer et venir casser du sucre sur mon dos. J�ai entendu quelques phrases en arrivant, et j�ai eu l�impression d�entre mon fils et ma fille se chamailler.
J�ai plusieurs questions pour vous messier le procureur

Première question : Pourquoi avoir fait un procès à chaque personne des armées saintes immobilisés à Dijon ? Vous aviez peur de représailles ? Et pourquoi ne pas faire un tir groupé en accusant directement tous les croisés, car vous sortez les mêmes arguments à tous les procès contre des croisés, alors pourquoi ne pas tous nous réunir dans une salle ?

Deuxième question : Pendant que vos frères de terre ou d�alliance étaient au combat, à affronter les ��armées étrangères��, vous ? Vous étiez où ? Au chaud, dans votre demeure à lire devant la cheminée un parchemin je suppose. Quand il faut accuser ��Hannnn, il a fait ça�� *s�exclama-t-il en prenant la voix d�un enfant*, vous êtes le premier, mais quand il s�agit de saigner pour votre comté, votre ville, où étiez-vous ?

Troisième question : Pourquoi suis-je accusé de trahison ? Pour trahir, il faut une certaine fidélité envers la personne ou entité, une certaine relation, que je n�ai jamais reconnu ni ce roy, ni ce comté, comme étant miens, je suis Languedocien, et soldat des SA ! Ce pourquoi, je n�ai jugé allégeance ni à ce roy, ni à ce comté, donc je ne peux trahir une entité en qui je n�ai nullement juré fidélité !

07/02/1461 04:04 : Dnapo vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/02/1461 04:04 : Chalry vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.

Certes j�ai tué des gens, je ne dis pas le contraire, moi aussi, j�ai été ��tué��, mais celui-là, on n�en fait pas le procès, pour meurtre, ce qui montre une certaine incohérence dans cette procédure, car il y a un parti prit ! Je ne peux être accusé par un tribunal bourguignon car c�est une affaire de comtés contre comtés, et pour cela, un juge bourguignon sera obligatoirement pour son comté ! Surtout quand il s�agit d�une guerre, sinon ce même juge serait jugé comme traitre à son comté.
De plus, vous m�accusez d�avoir attaqué messier Dnapo, or, je n�ai nullement frappé cette personne, au contraire ! (Je peux fournir tout mon évènement, par screenshot du jour indiqué par le témoignage si la confiance n�est pas, pour prouver que c�est le cas)

Vous m�accusez également d�être un mauvais père de famille, ce que je ne vous permets pas, j�élève mes enfants dans l�éducation que je considère juste pour eux, dans le respect de mon comté, et de celui de ma compagne ! Et si je puis me permettre, moi au moins j�ai une famille, en est-il de vous ?

Ceci n�est qu�une mascarade de procès, ceci n�a nullement lieu d�être car les partis pris et la situation fait que ce procès n�est pas équitable !
Avant d�accuser tout le monde de traitrise messier, vous, venez-vous battre défendre vos valeurs, plutôt de que rester à l�arrière, à venir tirer les draps sur vous !


L'accusation a appelé Dnapo à la barre
Citation:
Voici son témoignage :
*Dnapo entra difficilement dans le tribunal, écouta les charges et prit la parole lorsque ce fut son tour ...*

Votre honneur, bonjour,

Moi, Didier de Naphield, dict "Dnapo", Seigneur de Thruy et de Lavault de Frétoy, membre du conseil de Régence, confirme avoir défendu pendant des semaines notre belle capitale qu'est Dijon, contre les ennemis étrangers et Bourguignons pour certains, qui tentaient de nous envahir.

Mon travail était la défense de la ville et non l'attaque. Cependant, si certains tentaient d'entrer, le combat pour la défense de la ville était donc engagé, un combat de défense donc, si ces personnes étaient sagement restées hors des murs, je n'aurai jamais du dégainer mon épée.

J'ai bien eu affaire avec ce messire durant une nuit, il a passé l'enceinte de la ville et a tenté de rentrer dans celle-ci, avec ses compagnons d'armée, armée ennemie pour rappel. J'ai donc défendu la ville et mon duché, tel est mon devoir.

Ayant une ouverture, j'ai donc frappé ce messire, pour avoir un ennemi de moins, ainsi va la guerre, quelques jours après, c'est moi qui ait pris le même coup ...

Merci de m'avoir écouté !

Bonne journée !

*Dnapo se recula et alla se réinstaller plus loin jusqu'à la fin du procès.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sauron45
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Nord :: Duché de Bourgogne :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: