Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Matthys

Aller en bas 
AuteurMessage
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Matthys   Mar 19 Mar - 1:18

Procès de Matthys


  • Trahison : procès du mois de fevrier 1461 Arrow Coupable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Matthys   Mar 19 Mar - 1:21

    Duché de Bourgogne
    Office de Justice



Casier judiciaire de Matthys



Procès pour Trahison

En date du mois de Février 1461

Procès instruit le 12 Février 1461
Verdict rendu le 25 Février 1461[/size]

Nom de l'accusé: Matthys

Procureur: Olivier1er,
Juge: Charles_dubois



Citation :


Archivé
Le juge du Comté : Charles_dubois
Le procureur : Olivier1er

Procès ayant opposé Matthys au Duché de Bourgogne

Matthys était accusé de trahison.

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict

Citation:
Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.
*Gros soupire... Cette fois-ci le juge se laissait aller*

Greffier, veuillez écrire ceci je vous prie.

Messire Matthis,

Vous me qualifié de juge honteux et vous vous méprenez.
Vous me dites, par l'intermédiaire de la Régence et du parti BOUM, avide et copain du roy, et vous vous méprenez.

Pour preuves, je peux vous dire que je suis clerc (certains dirons que j'étais clerc) et que mon âme a dû être déchiré pour choisir mon camp.
Je peux vous dire que je suis ruiné et que je suis même endetté pour pouvoir soutenir mes convictions.
Je peux vous dire que je suis désarmé et que je fus blessé, pour défendre mes idées.
Je peux également vous dire que je ne me présente pas aux prochaines élections, car le pouvoir ne m'intéresse pas.

Alors, légitimement, en mon âme est conscience, moi, Charles Dubois, juge de Bourgogne, au nom de la régence reconnue par le Roy de France et la Pairie, je vous déclare, Matthys, en ce 25 février 1461, coupable de Trahison pour avoir tenté de porté atteinte Au conseil de régence et à la capitale de Bourgogne.

Que votre nom figure sur la liste des bannis de Bourgogne jusqu'au 25 février 1461 et une place vous est réservée dans nos prisons durant 3 jours.

*BLAM*

Greffier, veuillez faire parvenir mon verdict au coupable et qu'il soit trainé

Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 3 jours.

Citation :


Acte d'accusation
Citation:
* Le Procureur se leva de sa chaire et prit la parole *

Monsieur le Juge, je suis Athos de la Bronze, le Procureur de Bourgogne.

Messire Matthys comparait ce jour, 12 Février 1461 pour répondre du chef d accusation de Trahison envers le Duché de Bourgogne

Il lui est reproché d appeler a la sédition, de soutenir une personne déclarée Usurpatrice par les Lois régissant le Royaume de France applicable en Bourgogne par le Lien de vassalité liant le Duché de Bourgogne au Royaume de France,

De vouloir porter atteinte a l integrité du Duché de Bourgogne en participant au Siege de Dijon et en ayant attaqué le Duché de Bourgogne et ses representants et defenseurs sous une banniere Etrangere a la Bourgogne et au Royaume de France.

De refuser de reconnaître comme Régente du Duché de Bourgogne Dame Aryanha reconnue par Sa Majesté le Roy de France lui conférant selon nos lois fondamentales sa légitimité de Regente,

Comme vous le savez, la justice est coutumière en Bourgogne et fonctionne selon trois critères :

- Un bon père de famille n'agirait pas ainsi et ne tenterait pas de déstabiliser le Duché de Bourgogne, ni ne tenterait de porter atteinte a l intégrité du Duché de Bourgogne en prenant les armes contre les autorités légitimes du Duché.

- Si cette attitude se généralisait, le Chaos, oeuvre de la Bete sans Nom, s installerait en Bourgogne portant un coup fatale au Duché tout entier, a chacune des Villes de Bourgognes, A chaque Bourguignon.
- De coutume, la Trahison est sévèrement punie en Bourgogne.

J accuse donc Messire Matthys de Trahison en portant atteinte a l autorité de la Regente de Bourgogne ligitimé par sa Majesté notre Roy, de soutenir ouvertement l Usurpateur Alexandre Olund et de participer activement a l'agression militaire par des armées étrangeres contre la Bourgogne en pretant son bras armé a cette ignominie.

La trahison sur les terres bourguignonnes est passible de la peine de Mort, Bannissement du Duché et d'emprisonnement

Messire Matthys , vous avez la possibilité de faire appel a un avocat du Barreau de Bourgogne dont voici la liste :
Angelyque
Gautier.de.vaisneau
Effelissianor
ou un Avocat du Dragon.

*se tournant vers le Juge *

Votre Honneur, je vous remercie de m avoir écouté.

* se dirige vers le greffier et signe l acte d accusation apres l avoir daté du 12 Février 1461.

Citation :


Première plaidoirie de la défense
Citation:
*Un jeune homme mandaté par Matthys vint à la rencontre des autorités de la justice ce jour-là. Il avait en sa possession une missive soigneusement écrite par la main du Flamand. Le jeune homme s�empressa de la remettre au procureur lorsque le moment était venu*

************************************************************

À Messire Charles Dubois, juge honteux d�une régence improvisée,
À Messire Olivier1er, procureur infâme d�une régence illégitime.

De par Matthys van Rentter, humble citoyen de Bourgogne.

Bien sûr, je ne suis point surpris par cette convocation au tribunal de notre duché. Un duché pour lequel vous avez contribué et continuez à contribuer à son déclin et son déchirement intérieur. Prendre le pouvoir par les armes n�a rien d�honorable, d�autant plus si son conseil fut élu en toute légitimité par le peuple bourguignon. Ne me parlez point des histoires du Roy et de l�Église : je me suis depuis longtemps lassé de tout cela. Il n�y a pas de vérité dans ces manigances : que de l�avarice, du mensonge et du sang. Tous les partis ont leur part de responsabilité dans cette horrible histoire. Pourtant, vous avez choisis d�en mettre une couche et de couvrir la Bourgogne sous une guerre civile qui n�aurait jamais dû se produire. Honte sur vous et les autres membres d�un conseil illégitime qui se cache derrière un camarade monarque pour s�en sauver .. Je ne devrais pas être ici, mais vous, oui.

M�enfin ! Vous n�êtes certainement pas plus surpris que je le suis de ne point me voir en personne. D�un, le voyage serait pénible pour ma pauvre forme physique. Et de deux, je ne suis point assez fou pour me jeter dans la gueule du loup. J�ai réussi à échapper à votre vigilance afin de quitter la capitale : je n�y retournerai pas. Pour être franc, je n�imagine pas ma tête sur un pique. Il me semble qu�elle possède tout son charme à l�endroit où elle se trouve présentement.

Enfin, je choisis de ne prendre aucun avocat, puisque vous devez contrôler rigoureusement l�allégeance de chacun d�eux. La Charolaise comme avocate ? Franchement, c�est ridicule � Autant remplacer le berger par un loup. Pour la même raison, c�est-à-dire le copinage et la collusion avec de fait mes ennemis, en plus de l�illégitimité du présent conseil en place et donc de ses organes de justice, je ne prendrai aucunement acte de la décision évidente qui débouchera de ce procès.

Une dernière chose : vous ne devriez pas me tenter. Je me suis retiré des combats, par lassitude et fatigue surtout, alors que j�aurais bien pu en faire autrement. Pourquoi vouloir attiser le feu, messieurs ?

Pour que la vraie justice soit faite !

Matthys van Rentter.

Fait le 14 février 1461.


Citation :

Réquisitoire de l'accusation
Citation:
*Le Procureur prit la lettre de celui qui avait attaqué la Bourgogne sous une banniere Franc Comtoise et la lut*

*Il prit la plume et ecrivit*

Messire Matthys,

Votre lettre montre un endoctrinement pueril qui demontre que vous ne comprenez rien par vous-même. Relisez simplement les lois qui nous régissent et vous comprendrez peut etre votre erreur si vous etes honnete, non pas envers ce tribunal, mais simplement envers vous-même.

Un Duc de bourgogne ne le devient qu�apres avoir fait son allegeance au roy et avoir été reconnu par lui. Alexandre Olund a été choisit pour cela. Il n�a pas fait son allegeance et de facto n�a jamais été duc de Bourgogne. Un enfançon de 5 ans comprendrait cela.

Par contre il a été declaré Usurpateur et traitre. C�est a ce titre et aucun autre qu�il a été chassé du Conseil Ducal.

Votre position dans ce conflit vous place comme traitre a la Bourgogne.
Vous avez été reconnus lorsque vous avez agressé les defenseurs de Dijon.

La honte est plutôt pour ceux qui comme vous leve le glaive sur la Bourgogne.

Vous étiez du coté des agresseurs de la Bourgogne.
Je demande au juge de Bourgogne de Vous condamner par contumace à un chatiment juste : 4 jours de prison et reconnus comme traitre a la Bourgogne.

Fait a dijon le 18 février 1461
Athos de la Bronze,
Procureur de Bourgogne*

Monsieur le Juge, l�accusée est un des agresseurs de notre Duché. Les agresseurs de la Bourgogne ne peuvent et ne doivent attendre aucune clemence. Au contraire, il faut que la justice soit severe pour punir toute envie de recidive de porter le glaive sur notre Duché.

Je requiers donc une peine severe, certes il ne s�est pas deplacé, mais il a envoyé une lettre qui sans agreable n�est neanmoins pas insultante : qu�il soit reconnut Traitre a la Bourgogne et condamné par contumace a 4 jours de prison.

Je vous remercie.

*Le procureur appose sa signature sur les minutes du proces juste en dessous de la date du 18 février 1461*.

Citation :


Dernière plaidoirie de la défense
Citation:
*Ce fut un autre homme, plus âgé cette fois, qui fit le chemin jusqu'au tribunal du duché pour y présenter une missive de la part de Matthys*

************************************************************
À Messire Charles Dubois, juge honteux d�une régence improvisée,
À Messire Athos, procureur infâme d�une régence illégitime.

De par Matthys van Rentter, humble citoyen de Bourgogne.

Contrairement à ce que vous pensez, c�est plutôt avec un esprit libre de toute obligation, de toute soumission et de tout copinage, ainsi qu�avec un regard vers notre histoire, celle de la Bourgogne, que j�en suis venu à la même conclusion que de nombreux de Bourguignons. La non-allégeance du Duc Alexandre Olund, élu par le peuple et non par le sang comme l�est aujourd�hui la Dame de Chenôve, n�a été qu�un prétexte et non pas la véritable raison de la trahison, renouvelée, d�une poignée de gens insatisfaits et insatiablement dirigés par leur soif de pouvoir. Mais ne vous méprenez pas, je ne défends point le Duc. Il a ses torts lui aussi, évidemment, comme tous les partis concernés par ce conflit inutilement sanglant � Il y avait toutefois un autre moyen pour le lui faire savoir que de trahir un peuple entier. Comprenez bien cela, quitte à relire ces mots une journée entière ..

Peu importe ce que je puis dire dans cette lettre, l�issu de ce procès fut scellé avant même son commencement. Je dirai encore moins ce que vous voulez entendre, d�autant plus que je ne point un menteur. BOUM et les autres resteront toujours pour moi et les autres Bourguignons dotés de la raison, les principaux coupables de ce que nous avons connu et connaissons aujourd�hui. Si vous étiez réellement élu, comme ce devrait être normalement, alors ce procès aboutirait à une amende de 1000 écus et 5 ans d�esclavage aux soins de la Mirandole que je m�y plierais. Mais, aujourd�hui, vous n�avez aucune autorité. Je n�accepterai pas de payer un seul denier et me rendrai encore moins de mon plein gré dans les geôles de Dijon. Il faudra faire le chemin jusqu�à ma demeure secondaire, à Tonnerre, pour m�y contraindre.

Sur ce, je ne vous salue point et espère que vous aurez un jour le procès que vous méritez.

Matthys van Rentter.

Fait le 23 février 1461, quelques part sur les chemins du Berry.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Matthys
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Nord :: Duché de Bourgogne :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: