Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lewyne

Aller en bas 
AuteurMessage
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Lewyne   Dim 10 Mar - 2:20

Procès de Lewyne


  • Trahison : procès du mois de Février 1461 Arrow Coupable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Lewyne   Dim 10 Mar - 2:24

    Duché de Bourgogne
    Office de Justice



[color=blue]
Casier judiciaire de Lewyne [color]



Procès pour Trahison

En date du mois de Février 1461

Procès instruit le 15 fevrier 1461
Verdict rendu le 22 fevrier 1461[/size]

Nom de l'accusé: Schradac

Procureur: Olivier1er,
Juge: Charles_dubois


Citation :


Archivé
Le juge du Comté : Charles_dubois
Le procureur : Olivier1er

Procès ayant opposé Lewyne au Duché de Bourgogne

Lewyne était accusé de trahison.

Le jugement a été rendu

Citation:
Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.
Taillefer, oui je suis aller sur les champs de bataille.
Moi aussi je défends la cause qui me semble juste.
Je ne suis pas uniquement un fonctionnaire profitant du confort de la cour de justice et du palais ducal.

Moi aussi j'ai du sang sur les mains. Autant le mien que celui d'autrui.
Et croyez-le bien,... * ne continua pas*

Moi, Charles Dubois, Juge de Bourgogne, en ce 22 février 1461 déclare l'accusée Lewyne coupable de Trahison envers la Bourgogne.

Que son nom soit ajouté à la liste des bannis du Duché jusqu'au 22 mais 1461 et qu'elle soit incarcérée durant 3 jours.

*BLAM*

Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 3 jours.

Citation :

Acte d'accusation

Citation:
* Le Procureur se leva de sa chaire et prit la parole *

Monsieur le Juge, je suis Athos de la Bronze, le Procureur de Bourgogne.

Dame Lewyne comparait ce jour, 15 Février 1461 pour répondre du chef d accusation de Trahison envers le Duché de Bourgogne

Il lui est reproché d appeler a la sédition, de soutenir une personne déclarée Usurpatrice par les Lois régissant le Royaume de France applicable en Bourgogne par le Lien de vassalité liant le Duché de Bourgogne au Royaume de France,

De vouloir porter atteinte a l integrité du Duché de Bourgogne en participant au Siege de Dijon et en ayant attaqué le Duché de Bourgogne et ses representants et defenseurs sous une banniere Etrangere a la Bourgogne et au Royaume de France.

De refuser de reconnaître comme Régente du Duché de Bourgogne Dame Aryanha reconnue par Sa Majesté le Roy de France lui conférant selon nos lois fondamentales sa légitimité de Regente,

Comme vous le savez, la justice est coutumière en Bourgogne et fonctionne selon trois critères :

- Un bon père de famille n'agirait pas ainsi et ne tenterait pas de déstabiliser le Duché de Bourgogne, ni ne tenterait de porter atteinte a l intégrité du Duché de Bourgogne en prenant les armes contre les autorités légitimes du Duché.

- Si cette attitude se généralisait, le Chaos, oeuvre de la Bete sans Nom, s installerait en Bourgogne portant un coup fatale au Duché tout entier, a chacune des Villes de Bourgognes, A chaque Bourguignon.
- De coutume, la Trahison est sévèrement punie en Bourgogne.

J accuse donc Dame Lewyne de Trahison en portant atteinte a l autorité de la Regente de Bourgogne ligitimé par sa Majesté notre Roy, de soutenir ouvertement l Usurpateur Alexandre Olund et de participer activement a l'agression militaire par des armées étrangeres contre la Bourgogne en pretant son bras armé a cette ignominie.

La trahison sur les terres bourguignonnes est passible de la peine de Mort, Bannissement du Duché et d'emprisonnement

Dame Lewyne, vous avez la possibilité de faire appel a un avocat du Barreau de Bourgogne dont voici la liste :
Angelyque
Gautier.de.vaisneau
Effelissianor
ou un Avocat du Dragon.

*se tournant vers le Juge *

Votre Honneur, je vous remercie de m avoir écouté.

* se dirige vers le greffier et signe l acte d accusation apres l avoir daté du 15 Février 1461.

Citation :


Première plaidoirie de la défense
Citation:
* Un parchemin avec inscrit dessus dans une écriture fine les mots de Lewyne est lu à haute voix par un coursier *


Au procureur illégitime de Bourgogne,
Au juge illégitime de Bourgogne,


Bonjour.


C'est très regrettable pour vous, mais je ne peux pas me déplacer jusqu'au Palais de Justice du Duché de Bourgogne. Grand bien m'en fasse de ne pas pouvoir venir assister à ce procès ridicule et je m'épargne de voir la trogne des usurpateurs qui ont pris possession du château ducal. A la place, je préfère regarder le doux visage de mon compagnon, c'est bien plus agréable.

Je ne compte pas non plus me défendre. Le verdict est prévu à l'avance et je ne serai pas relaxée. Exil, prison, peine de mort ? J'attends de connaître le sort qui m'est réservé. Et ensuite... Il faudra me trouver pour exécuter ce que vous aurez décidé.

Citation :


Réquisitoire de l'accusation
Citation:
*Le Procureur se leva, La lettre entre les mains� Il se contenait pour ne pas la dechirer et la jeter au feu� mais comme il n�y avait pas de cheminée�il la pliât en deux consciencieusement. *

Elle ose nier ? Faire la fière a bras !

L�accusée ne se presentera pas, monsieur le Juge. Elle reconnait ainsi les faits.

Par contre deux personnes l�ont reconnue :

La Vicomtesse Maud de Rivien:

« 07/02/1461 04:04 : Vous avez frappé Lewyne. Vous l'avez légèrement blessé..»

J�appelle également Messire Taillefer qui a eu maille a partir avec elle :

« 14/02/1461 04:05 : Vous avez frappé Lewyne. Ce coup l'a probablement tué. »

Je les appelle comme témoins pour qu�ils confirment que c�est bien elle qu�ils ont frappé alors qu�elle attaquait les Defenseurs de Bourgogne dont ils étaient.

Elle était du coté des agresseurs de la Bourgogne.

*se tournant vers le Juge*

Monsieur Juge, l�accusée figure sur les rapports des combats qui sont des plus claires, l�identité des différentes personnes est clairement dressé et j�appel en plus les témoins présents sur le Champ de Bataille qui pourront identifier l�accusée comme effectivement présente ce soir là et ayant bien attaqué sous bannière Franc Comtoise les défenseurs de dijon .

Les agresseurs de la Bourgogne ne peuvent et ne doivent attendre aucune clemence. Au contraire, il faut que la justice soit severe pour punir toute envie de recidive de porter le glaive sur notre Duché.

Je reclame donc la peine la plus severe : le banissement de bourgogne pour une periode de 3 mois a compter du jour ou elle se sera rendu au tribunal pour prendre acte du Jugement.

Je vous remercie.

*Le procureur appose sa signature sur les minutes du proces juste en dessous de la date du 18 février 1461*.

Citation :

Dernière plaidoirie de la défense
Citation:
*Une nouvelle lettre, un nouveau coursier pour la lire...*


Bonjour.


Alors, ce procès est-il bientôt achevé ? Je commence à m'impatienter vous savez, j'ai hâte de connaître le verdict qui m'est destiné. Et puis après, vous allez sans doute partir à ma recherche, me trouver et puis me présenter ces charmantes bêtes dans les prisons de Bourgogne. Elles sont grises et mangent du fromage...


J'ai eu vent des témoignages. J'ai les idées très claires, je n'ai subi aucun lavage de cerveau. Malheureusement, ce n'est pas le cas des Bourguignons sous le joug de la régence.

Citation :


Lewyne

L'accusation a appelé Maud à la barre
Citation:
Voici son témoignage :
Une convocation pour témoigner. Maud s'y rendit donc, le bras gauche en écharpe mais bien plus vaillante qu'il y a quelques jours. Après avoir salué le procureur et le juge, elle écouta attentivement l'acte d'accusation, la lettre lue à voix haute de la dénommée Lewyne et le réquisitoire. S'adressant au juge:

Votre honneur! Membre de l'Armée de la Vache Folle, j'ai combattu les forces impériales de l'usurpateur depuis le début.
J'ai effectivement blessé une jeune joinvilloise qui m'a reconnue d'ailleurs mais sans me donner son nom. Surprise de combattre une bourguignonne qui m'avait l'air si inexpérimentée d'ailleurs, je ne l'ai pas achevée et l'ai laissée partir.

Qu'elle ait été reconnue et identifiée ensuite sur le champ de bataille lors d'un autre assaut, je ne peux pas en témoigner votre honneur, je suis tombée lors du second assaut des chiens de l'Empire contre l'armée de la Régence légitime de Bourgogne.

* Serrant les poings*

Par contre, à l'écoute de sa défense, mon coeur se serre et je suis en colère de voir comment Alexandre et sa clique ont pu laver le cerveau de bourguignons avec autant d'âneries!
C'est une honte, votre honneur!
Que l'on fasse parvenir à l'accusée les minutes de nos témoignages pour lui faire comprendre son erreur.
La Bourgogne appartient au Royaume de France et depuis toujours est vassale de la Couronne.
En refusant de prêter allégeance au Roy, l'Usurpateur Alexandre a lui même déclenché la guerre civile.
Que cette Lewyne se rétracte et je demanderai alors plus de clémence envers elle que ce cher Baron Olivier ne demande.
Merci de m'avoir écoutée.

Citation :


L'accusation a appelé Taillefer à la barre
Citation:
Voici son témoignage :
Convocation en main, Taillefer avait fait le déplacement.

Il s�avança quand il fut appelé et s'adressa au tribunal.

- Votre honneur, membres du tribunal...Vous me demandez d'identifier une accusée qui n'est même pas présente. Vous citez bien un nom, Lewyne, mais qu'en sais-je moi?

Se tournant vers le juge

- Votre honneur, êtes-vous déjà allé sur le champ de bataille? Pensez-vous que l'endroit soit propice à s'échanger noms et politesse? Tout n'est que confusion, mouvements, cris, visages et corps qui passent et qui dans la seconde suivante trépassent. Alors la seule chose que je peux dire à cette cour, c'est que oui, lors de ces derniers combats, j'ai combattu des femmes. Je ne connais ni leurs noms, ni rien d'elles si ce n'est qu'elle nous combattaient. Je ne peux clairement prendre fait pour l'accusation sans avoir l'accusée en vue. Eut-il fallut aussi que je la reconnaisse clairement pour cela. Comme je l'ai dit, les visages défilent sur un champ de bataille. J'en ai fini de mon témoignage.

Puis il regagna sa place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lewyne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Nord :: Duché de Bourgogne :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: