Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Picot

Aller en bas 
AuteurMessage
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Picot   Dim 10 Mar - 1:57

Procès de Picot


  • Trahison : procès du mois de Février 1461 Arrow Coupable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenada
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 315
Réputation : 0
Points : 629
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Picot   Dim 10 Mar - 2:02

    Duché de Bourgogne
    Office de Justice



Casier judiciaire de Picot



Procès pour Trahison

En date du mois de Février 1461

Procès instruit le 12 fevrier 1461
Verdict rendu le 18 fevrier 1461[/size]

Nom de l'accusé: Picot

Procureur: Olivier1er,
Juge: Charles_dubois




Citation :



Archivé
Le juge du Comté : Charles_dubois
Le procureur : Olivier1er

Procès ayant opposé Picot au Duché de Bourgogne

Picot était accusé de trahison.

Le jugement a été rendu

Citation:
Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.
Je vous prierais de bien vouloir laisser mon épouse où elle se trouve.
De plus, je ne sais pas de quoi vous parlez... moquette... chocolat...

Quoi qu'il en soit, une preuve vous incriminant a été présentée à la Cour.
Quelque soient vos raisons, vous avez pénétré notre Duché sans y avoir été invité et vous l'avez agressé.

Attendu que messire Tricot est entré en Bourgogne avec des raisons belliqueuses,
Attendu que messire Tricot s'est reconnu coupable d'agression envers la Capitale,

Moi, Charles Dubois, Juge de Bourgogne, déclare en ce 18 février 1461, l'accusé Tricot coupable de Trouble à l'ordre public pour avoir tenté de prendre la ville de Dijon.

Je condamne Tricot au bannissement du Duché de Bourgogne jusqu'au 20 mai 1461 et à trois jours de prison.

*BLAM*

Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 3 jours.



Citation :


Acte d'accusation

Citation:
* Le Procureur se leva de sa chaire et prit la parole *

Monsieur le Juge, je suis Athos de la Bronze, le Procureur de Bourgogne.

Messire Picot. comparait ce jour, 12 Février 1461 pour répondre du chef d accusation de Trahison envers le Duché de Bourgogne

Il lui est reproché d appeler a la sédition, de soutenir une personne déclarée Usurpatrice par les Lois régissant le Royaume de France applicable en Bourgogne par le Lien de vassalité liant le Duché de Bourgogne au Royaume de France,

De vouloir porter atteinte a l integrité du Duché de Bourgogne en participant au Siege de Dijon et en ayant attaqué le Duché de Bourgogne et ses representants et defenseurs sous une banniere Etrangere a la Bourgogne et au Royaume de France.

De refuser de reconnaître comme Régente du Duché de Bourgogne Dame Aryanha reconnue par Sa Majesté le Roy de France lui conférant selon nos lois fondamentales sa légitimité de Regente,

Comme vous le savez, la justice est coutumière en Bourgogne et fonctionne selon trois critères :

- Un bon père de famille n'agirait pas ainsi et ne tenterait pas de déstabiliser le Duché de Bourgogne, ni ne tenterait de porter atteinte a l intégrité du Duché de Bourgogne en prenant les armes contre les autorités légitimes du Duché.

- Si cette attitude se généralisait, le Chaos, oeuvre de la Bete sans Nom, s installerait en Bourgogne portant un coup fatale au Duché tout entier, a chacune des Villes de Bourgognes, A chaque Bourguignon.
- De coutume, la Trahison est sévèrement punie en Bourgogne.

J accuse donc Messire Picot. de Trahison en portant atteinte a l autorité de la Regente de Bourgogne ligitimé par sa Majesté notre Roy, de soutenir ouvertement l Usurpateur Alexandre Olund et de participer activement a l'agression militaire par des armées étrangeres contre la Bourgogne en pretant son bras armé a cette ignominie.

La trahison sur les terres bourguignonnes est passible de la peine de Mort, Bannissement du Duché et d'emprisonnement

Messire Picot., vous avez la possibilité de faire appel a un avocat du Barreau de Bourgogne dont voici la liste :
Angelyque
Gautier.de.vaisneau
Effelissianor
ou un Avocat du Dragon.

*se tournant vers le Juge *

Votre Honneur, je vous remercie de m avoir écouté.

* se dirige vers le greffier et signe l acte d accusation apres l avoir daté du 12 Février 1461.


Citation :


Première plaidoirie de la défense
Citation:
Oh, la sédition, sachez que votre grande connaissance du vocabulaire vous honore. Sachez toutefois que je n'ai insité personne à la révolte, donc votre terme ci-mentionné n'est pas tout à fait exact.

Dois-je comprendre que je suis accusé de trahison envers le duché de Bourgogne? Vous me faites bien rigoler, pour avoir pu trahir le duché de Bourgogne, il aurait dabord fallu que j'y sois loyal au départ, ce qui hors de tout doute n'a jamais été le cas.

Je ne suis donc pas un traitre, et je n'incite personne à la violence. C'est bien plutot le contraire, je vous invite donc à baisser les armes, il n'y aura pas de blessé, pas de mort et le monde s'en portera juste mieux. La Franche-comté est l'endroit où il fait le mieux vivre, un jour vous comprendrez.

Et par tous les diables, qui est Alexandre Olund que supposément j'appuierais et ouvertement en plus? Essayez au moins d'avoir un acte d'accusation qui se tient avant de me faire perdre mon temps.

Citation :


Réquisitoire de l'accusation
Citation:
*le Procureur se leva et prit la Parole*

Monsieur le Juge, cet homme avoue ses crimes...
Avoue ne pas etre loyal a la Bourgogne..

Il a ete prit sur le fait : il a attaqué les defenseurs de Dijon avec les armées ennemis et a ete identifié sur le champ de bataille ou il a ete blessé lors des affrontements.

Cet homme a levé le Glaive sur la Bourgogne !
Cet homme a levé le Glaive sur les defenseurs de la Bourgogne !
Cet homme se dit ne pas etre loyal a la Bourgogne !
Cet homme s'est conduit comme un ennemi de notre Duché et en tiens le discour.

Cet homme reconnait son crime et de toute facon il a ete identifié sur le champ de bataille.

*tend le rapport de combat confidentiel sur lequel figure le nom de l'accusé, du defenseur de Dijon qui l'a blessé et la signature du chef du valeureux defenseur*

Monsieur le Juge, je requiers contre cet homme la peine la plus lourde afin qu'elle soit exemplaire. Cet homme n'est motivé que par la volontée abjecte de nuire a la Bourgogne. La peine de mort est le minimum.

*Se tourne vers l'accusé*

Si vous appreciez autant la Franche Comté que venez vous faire en Bourgogne si ce n'est y porter desolation ? Nul ne vous a invité a venir ici apporter le malheur et la misere.

*au juge*

La mort est la peine minimal contre cette racaille qui ne fait qu'apporter le malheur et la souffrance dans nos foyers et sur nos terres.

Je vous remercie de votre attention.

*depose sa signature sous la date du jour : 15 fevrier 1461*

Citation :


Dernière plaidoirie de la défense
Citation:
Monsieur le juge,

Vous avez devant vous deux personnes, une de bonne foi et un.... procureur. Ce qui sort de la bouche de ce procureur est abjecte. Il prétend que je suis venu ici dans le but d'y porter la désolation. Je suis désolé, mais je ne vois aucune désolation ici. Je crois qu'il est bien normal d'avoir quelques petites prises de bec quand nos opinions divergent. N'avez vous jamais dormi sur la moquette devant la cheminée après une dispute avec votre épouse? On ne fera quand même pas toute une histoire pour quelques petites bousculades. Croyez-vous que j'éprouve un réel plaisir à combattre une horde de barbares? Que peut-être par un élan de masochisme je préfère voyager loin de mon domicile en terrain hostile plutot que passer mes journées à coudre des vêtements et aller à l'université en robe de chambre? Que le goût du sang surpasserait le goût d'un chocolat chaud évaché devant un feu de foyer? Que de passer ici et manger de vieux croutons de pain me rendrait riche?

Monsieur le procureur, vous croyez que ne pas être loyal à la Bourgogne constitue un crime? Vous prétendez donc que le reste du monde est orné de milliers et de milliers de criminels puisqu'ils ne vivent pas sur vos terres et ne peuvent donc pas être vos loyaux sujets?

Si j'ai été impliqué dans le champs de bataille, ce n'était en aucun cas pour les raisons mentionnées par monsieur le procureur. Je crois monsieur le juge qu'il faut parfois mettre de l'eau dans son vin, et non pas lancer une pluie d'accusations sans fondement. Comment peut-il affirmer que je veux nuire à la Bourgogne? Il ne m'a même pas posé la question! Son acte d'accusation ce n'est qu'une liste d'hypothèses. Vous saurez qu'un procureur est là pour faire condamner un accusé, et non pas pour connaître la vérité

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Picot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Nord :: Duché de Bourgogne :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: