Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kandaina

Aller en bas 
AuteurMessage
Traigo.
Relieur
avatar

Nombre de messages : 77
Réputation : 0
Points : 91
Date d'inscription : 10/02/2013

MessageSujet: Kandaina   Sam 16 Fév - 15:06

Procès de Kandaina

  • Trahison : Procès du mois de Décembre 1460 Arrow Coupable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traigo.
Relieur
avatar

Nombre de messages : 77
Réputation : 0
Points : 91
Date d'inscription : 10/02/2013

MessageSujet: Re: Kandaina   Sam 16 Fév - 15:10

    Duché du Lyonnais-Dauphiné


    Procès pour Trahison


    Procès instruit le 21 Décembre 1460
    Verdict rendu le 26 Décembre 1460


    Nom de l'accusé: Kandaina

    Procureur: Zol75
    Juge: Madpompon


Acte d’accusation
Citation :
En ce jour du 21 Décembre 1460,

Nous, Zol75, Procureur du Lyonnais-Dauphiné, intentons, au Nom du Duc et de son peuple, une action devant la Cour de Justice du Lyonnais Dauphiné placée sous l'autorité du Juge Madpompon à l'encontre de Dame Kandaina.

Avant de commencer, la procure souhaite attirer votre attention sur le fait que, notre juge, dans sa grande bonté, vous garantit le droit de rester libre durant toute la durée de votre procès. Cependant, nous vous signifions que vous êtes actuellement sous l'emprise de la Justice et que vous ne pouvez quitter le Duché pendant toute la procédure judiciaire dont vous faites l'objet.
Vous avez en outre la possibilité de vous rendre au barreau des avocats afin de demander à un avocat de vous défendre à cette adresse.

http://chateau-de-lyon.forumactif.com/f222-salle-publique-de-la-justice

Vous êtes accusée d'avoir tenté de prendre la mairie de Dié dans la nuit du 24 au 25 Novembre 1460, durant laquelle vous fûtes reconnu par les défenseurs de la bonne ville de Dié, et notamment Sieur Charles1.


IV.1.b.iv : Révolte non autorisée contre une mairie

Toute révolte ou tentative de révolte menée contre une mairie sans l'aval du conseil du duché sera considérée comme acte de trahison et pourra être poursuivi comme tel.

Considérant qu'en vertu de ce texte, vous vous êtes rendu coupable de Trahison, nous vous demandons d'en rendre compte devant la Cour.

Première plaidoirie de la défense
Citation :
Monsieur le juge, mesdames et messieurs,

Tout d'abord j'aimerai vous remercier de m'avoir laissé en liberté pendant la procédure judiciaire.
Je ne demande pas l�assistance d'un avocat pour la plaidoirie.

Pour commencer, je confirme vos dires, je me suis révolté contre la mairie lors de la nuit du 24 au 25 novembre 1460.
Je vous demande alors de bien vous écouter mes explications, et d'imaginer la situation.

Quelques jours avant le 24 novembre, j'avais appris par l'intermédiaire de notre maire et de quelques villageois en taverne, l'arrivé imminente de brigands, sillonnant la région.
J'étais très apeuré, j'avais peu d'argent, peu de ressources, et je ne voulais pas qu'en plus, Dié parvienne aux mains d'une organisation malsaine.

Le 24 novembre, j'étais à un anniversaire qui dura tard dans la nuit, dans une maisonnette de Dié.
Apres quelques boissons, je me surpris à penser à ma bourse. Je me rendis compte que je n'avais pas nourris les cochons, que je n'avais plus de miche de pain et que je n'avais pas lu le courrier.
Je me presse donc rapidement de nourrir mes cochons, de regarder mes comptes ainsi que le marché.
Et là, surprise ! Je découvre une lettre d'un homme prétendant avoir besoin de tous les villageois pour sauver Dié, et récupérer la ville tombé aux mains des brigants.
Je me précipite donc à la mairie pour me révolter avec les autres villageois.

Ce n'est que quelques jours après, dès le lendemain même après avoir décuvé, je comprends ma situation.
Notre maire, dame Marsaly, me demande alors des explications.
Ce n'est qu�après quelques discutions que j'ai compris le rôle de la Milice, les différentes organisations de notre Duché, de notre Sénéchaussée.

Depuis, je n'es cessé d'essayer de prouver ma bonne volonté. Je suis arrivé depuis quelques mois à Dié, et je désire voir la ville évoluer, même si nous sommes en période de crise.
Je marchande avec notre Evêque Oiselier pour prosperer et fournir de nombreuses carcasses, qui manque tant au village.
J'ai acheté un champ à un ancien conseiller pour 400 écus à Geronimo, pour l'aider dans ses quêtes et le remercier de l'aide qu'il a rendu au village.
Je m'investi dans l'organisation du village depuis peu, étant accepté comme conseillé par le maire.

Enfin, je vous demanderai une faveur, même si je sais que ma situation ne me le permet pas. A partir de demain, et ce pendant 4 jours, je devrais abattre mes cochons.
Soit de nombreuses carcasses pour Dié, et un bon retour sur investissement. Si je devais aller en prison, je regretterai vraiment de perdre autant d'effort et d'investissement.
Je souhaite ne pas avoir commis un crime qui mériterai une peine si lourde.

J'espère que toutes ces actions, mon ignorance dû à ma jeunesse surement, et cette nuit agitée du 24 novembre, vous permettrons de mieux comprendre ma situation, et mes objectifs.
Je n'ai plus rien à ajouter, merci de m'avoir prêté attention et de m'avoir écouté.

Réquisitoire de l’accusation
Citation :
Le Procureur avait écouté tous les protagonistes de cette affaire avec attention. Avant de se tourner vers le Juge, il s'adressa à l'accusée.

Jeune Dame. Il semble en effet que votre jeunesse vous ait égarée mais vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a des lois. Suivre le premier inconnu n'est pas sans risques et cela entraine bien des déboires. Vous comprendrez que nous ne pouvons pas fermer les yeux sur votre inconscience. Je requiert à votre encontre 1 jour de prison et 2 jours de travail à la mine.

Dernière plaidoirie de la défense
Citation :
Messer le Procureur, Messer le Juge,

J'en appel à votre bonté, et à la charité de noël. Si je vais en prison, mon élevage de cochon sera mal-en-point, et en plus de la peine de prison, j'aurais perdu environ 50 écus dû aux investissements.

De plus, je suis impliqué dans notre village, et je me renseigne. Une affaire du même genre a été traité avec Messer Sekmeth, qui a subit une peine de 1 jour de prison, et 2 de travail à la mine.
J'espère ne pas mériter la même peine, alors que je me démène pour Dié. C'est acte est vraiment une erreur d'étourderie si je puis dire, je le regrette vraiment. Je suis conscient de beaucoup d'autres malheurs qui tourmente notre Duché, et que j'essaie de résoudre à mon échelle.
J'attendais depuis quelques semaines votre accusation, mais je n'imaginais pas une peine si lourde, du moins, ses conséquences indirectes.

Merci de m'avoir écouté, et merci à Dame Marsaly notre maire de m'avoir assister en temps que témoin.

Témoin n°1 de la défense :
Citation :
/* Marsa arriva au tribunal après avoir reçu une convocation. Kandaina lui avait demandé si elle voulait bien témoigner en sa faveur et la bourgmestre avait accepté tout de suite, elle écouta Zol, puis Kandaina et approcha la barre à l'annonce de son nom*/

Bonjour Mad ... euh Messer Juge, Messer Procureur

Tout ce que cette jeune fille vient de vous dire est vrai. Quand je l'ai contacté suite à sa révolte, elle était vraiment désolée de son geste et a pêché par ignorance, fougue de la jeunesse, appelez cela comme vous voulez. Elle a toujours �uvré pour le village. Travaillant très souvent dans la milice et s'investissant beaucoup au conseil municipal. Malgré son geste irréfléchi je lui accorde toute ma confiance.

Je ne vois pas autre chose a ajouter sinon que je vous demande de faire preuve d'indulgence envers cette jeune fille, elle n'est pas brigand notoire, ce n'est pas non plus l'ennemi public numéro un du village de Dié.

Merci de m'avoir écouté

/* Marsa se retira et alla s'asseoir pour écouter la suite*/

Témoin n°2 de la défense :
Citation :
*Et Charles d'arriver derrière Marsaly, petit sourire avant de se diriger vers la barre, lui qui voulais devenir avocat, une première dans un tribunal* *sourit*


Votre honneur, Messer procureur

Je viens suite à votre convocation ici lieu, j'ai en effet reconnu l'accusé, l'accusé ne semblait en effet pas vouloir s'en prendre à la ville de Dié et à ses biens comme la soulignait la maire du village.

Elle a agi de manière purement pacifique, c'est seulement à mon avis une erreur de sa personne, vous savez dans des moments comme ça avec la précipitation, tout peut arriver, il faut savoir que les gens changent et que tout le monde a le droit à une chance dans sa vie et surtout pour une personne qui contribue et s'investi pour son village.

Voilà ma version des faits pour ce soir-là.

Témoin n°1 de l’accusation :
Citation :
Aucun témoin

Témoin n°2 de l’accusation :
Citation :
Aucun témoin

Verdict
Citation :
Mad s'adressa à l'accusée.

Puisque les témoins se portent garant de votre personne et après avoir pris des renseignements sur vous et votre implication soutenue dans la vie de votre ville et de sa sécurité et qu'il s'agit, comme d'autres accusés dans les salles annexes, d'une erreur de jeunesse, je suis prêt à être indulgent.
Cependant, la faute est trop grave pour vous acquitter purement et simplement.

Accusée levez vous.

Je vous déclare coupable des faits qu'ils vous sont reprochés.
Dans ma grande clémence, je ne vous condamne donc à 1 écu symbolique et à 4 jours de travaux forcés à la mine du Duché.

En l'absence de Juge d'Application des Peines, je remplirai cette fonction et m'assurerai que la peine soit exécutée.

Je vous mets en garde : ne pas exécuter votre peine vous renverrai devant ce tribunal et je m'assurerai à ce que vous soyez condamnée à la juste valeur de la faute commise c'est-à-dire plusieurs jours de prison.

Affaire jugée

Mad tapa du marteau de la justice

Peine
Citation :
Le prévenu a été condamné à une amende de 1 écu et à la peine de substitution suivante : 4 jours de travaux à la mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kandaina
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Sud :: Duché du Lyonnais-Dauphiné :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: