Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Louve.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan le Poilu
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 154
Localisation : Limoges
Réputation : 0
Points : 242
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Louve.   Ven 14 Sep - 20:40

Procès de Louve.



Dernière édition par Jehan le Poilu le Ven 14 Sep - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan le Poilu
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 154
Localisation : Limoges
Réputation : 0
Points : 242
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Louve.   Ven 14 Sep - 20:40

    Comté du Limousin et de la Marche

    Procès pour trouble à l'ordre public

    En date du mois de septembre 1460

    Procès instruit le 6 septembre 1460
    Verdict rendu le 11 septembre 1460


    Nom de l'accusé: Louve.

    Procureur: Mahelya
    Juge: Sirbalian


Acte d’accusation
Citation :
*Kiboki se présenta à la Cour pour une nouvelle affaire. Il s'agissait cette fois d'une installation illégale.*

Votre Honneur,

En ce jour du 6 septembre 1460, moi, Kiboki, procureur du Limousin et de la marche, accusons Dame Louve., habitante de Limoges et anciennement habitante de Cahors en Guyenne, de trouble à l'ordre public.

En effet, l'accusée est arrivée à Limoges le 26 août 1460 et y a élu domicile sans y avoir référé aux autorités compétentes. Or ceci est interdit par l'édit du 1er février 1460 qui dit ceci:
"...
Il va de soi que tout ressortissant étranger vagabond qui tenterait de biaiser ces directives en s'installant dans une ville limousine pourrait se voir traduit devant la justice limousine. Les personnes possédant uniquement un appartement en Limousin et Marche entrent dans le cadre de cette édit.
...
De même tout ressortissant étranger (ou non) dont le comportement pourrait paraître suspect, voire dangereux pour la sécurité du Limousin se verra traduit en justice de façon préventive et obligé de quitter les terres limousine dans les 48 heures sous peine de se voir infliger une peine exemplaire. "

Nous attendons que l'accusée donne une explication sur cette affaire qui pourrait lui coûter cher.

Merci bien votre Honneur.

*Kiboki alla s'asseoir et attendit la suite des événements.*

Première plaidoirie de la défense
Citation :
*La jeune Margny-Riddermark respira un bon coup. Elle avait demandé à sa duègne Hermengarde de rester en retrait, puisque c'était son nom -ou plutôt son surnom- qui figurait sur l'acte d'accusation.
Non elle ne savait pas encore lire, mais Hermie oui. Non elle n'avait aucune idée de ce que pouvait bien vouloir dire "trouble à l'ordre public", mais puisqu'il le fallait... avait-elle le choix ? Pas plus.
Quand enfin elle apprit qu'on leur reprochait d'avoir cherché refuge plutôt que dormir sur le trottoir ou dans la promiscuité d'une auberge, elle fronça les sourcils.
Chétive, minuscule parmi les adultes elle n'en gardait pas moins un calme apparent certain bien qu'au fond elle soit tout bonnement effrayée de ces évènements inattendus, et surtout de cette promesse de punition qui pourrait "lui en coûter cher"...
Elle s'imaginait déjà jetée en prison, le déshonneur jeté sur elle, sur sa famille, les futurs descendants jusqu'à la 26e génération... que dirait le Prince, son oncle ? Serait-elle reniée ??
Un frisson la secoua toute entière et elle se leva pour prendre la parole, un peu perdue.*

Vostre honneur, *c'était ainsi que la dame juste avant avait appelé cet homme là-bas*
je demande qu'on me laisse quelques jours de répit le temps de trouver quelqu'un qui saura parler à ma place, mieux que moi.

*derrière on lui souffla "Un avocat !". Sûrement Hermie.*

Oui voilà, un avocat.

*La fillette n'osa en dire plus de peur qu'on mal-interprète le moindre de ses propos, déjà qu'on avait transformé une question de survie en "trouble à l'ordre public"... ne plus bouger, ne plus parler !*

Réquisitoire de l’accusation
Citation :
*Kiboki écouta la jeune fille parler puis repris la parole.*

Suite à la réception d'une lettre attestant de la bonne foi de la fillette ici présente, moi, Kiboki, Procureur du Limousin et de la Marche, demande la relaxe pour cette affaire.

Nous sommes désolée de vous avoir fait perdre votre temps ici Monsieur le Juge.

*Kiboki quitta la barre et attendit que le juge prononce la relaxe.*

Dernière plaidoirie de la défense
Citation :
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

Verdict
Citation :
Après avoir lu la lettre attestant la bonne foi de la fillette, Nous sommes prêt à rendre le verdict.

Ainsi,

Le onze septembre mille quatre cent douze,
Nous, Balian Montbazon-Navailles de Ferrassières, Juge du Limousin et de la Marche, prononçons la relaxe à l'égard de Louve

Peine
Citation :
-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Louve.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rp] Une louve aux allures d'un ange...
» Louve
» [RP] La louve bleue
» Photo d'une Louve
» presentation de la louve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Centre :: Comtés du Limousin et de la Marche :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: