Ici sont conservés les registres des maires & conseils des provinces francophones
Toutes les informations consignées sur ce forum s'inscrivent dans un cadre fictif et ludique. Les ressemblances avec la vraie vie sont fortuites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Drannoc

Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan le Poilu
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 154
Localisation : Limoges
Réputation : 0
Points : 242
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Drannoc   Jeu 17 Mai - 16:27

Procès de Drannoc



Dernière édition par Jehan le Poilu le Jeu 17 Mai - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan le Poilu
Archiviste
avatar

Nombre de messages : 154
Localisation : Limoges
Réputation : 0
Points : 242
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Drannoc   Jeu 17 Mai - 16:27

    Comté du Limousin et de la Marche

    Procès pour trouble à l'ordre public

    En date du mois d'octobre 1459

    Procès instruit le 18 septembre 1459
    Verdict rendu le 27 septembre 1459


    Nom de l'accusé: Drannoc

    Procureur: Catherine_Elisabeth
    Juge: Kartouche


Acte d’accusation
Citation :
*De nouveaux procès. La vie est un éternel recommencement. Ceux qui allaient suivre permettraient peut être au Limousin de retrouver un peu d’honneur. Ou de Justice. Bien que.
Non, le « bien que » ne devait pas être utilisé. Sous-entendu sans doute. A voir.
Une autre affaire. Après celle de la prise de Rochechouart, on en venait aux attaques sur Limoges.
Cela promettait quelques minutes de procès intéressantes. En attendant, les actes d accusations allaient se ressembler, mais en même temps, quoi dire de plus ?
Ah et une précision dans les pensées blondiennes : les dossiers de plainte sont montés par la prévoté en prime abord. CQFD
Le reste serait sans doute plus intéressant, et ni accusé, ni accusation, ni défense, ni personne d ailleurs aurait quelque chose à dire sur cela.
Certainement que chacun avait mieux à faire.*

« Date : 18 Septembre de l’an de grâce 1459
Juge : Kartouche
Procureur : Catherine Elisabeth
Accusé : Drannoc
Témoin : Bradbury»

*Puis la jeune procureuse avança vers son pupitre, regarda l’accusée et. Et ? Une minute de silence en reconnaissant l’accusé. Bon là c’était délicat. Une légère chaleur vint frôler les joues de la demoiselle. Pourquoi était-il là ? Pourquoi lui ?
Regard de la blonde qui se perd un instant dans celui de l accusé. Il se souviendra peut être pas d elle toute façon.
Bon. Reprendre contenance. Elle aurait sans doute l occasion de lui parler ensuite. Ou pas. Qui pouvait savoir ?
*

« Messire Drannoc ! Vous êtes ici présent, car vous avez osé vous attaquer à la belle ville de Limoges dans la nuit du 9 au 10 septembre de l’an de grâce 1459 ! Si cela est le cas, vous avez été contre nos lois» *ou comment ne pas en rajouter*
« je cite

Article IV.1.3 : La "Haute Justice":

Article IV.1.3.1 Trouble à l'ordre public aggravé.
Tout acte portant préjudice grave à l'économie et au peuple limousin de nature à en déstabiliser l'équilibre.
Liste non exhaustive des troubles

1) Brigandage avec récidive.

2) Révoltes injustifiées
Définition : révoltes ayant pour but de renverser le pouvoir en place dans une Mairie sans l'accord du Conseil Comtal. La prise de force d'une Mairie sans l'accord du Conseil, son pillage est de la dernière gravité.

La révolte ayant pour but la prise de château, son pillage, sera considérée comme un crime de la plus haute importance. La peine de principe qui en découlera s'échelonnera conformément à celle de la révolte concernant une mairie, mais ce à un degré supérieur en sévérité. Une peine de bannissement envers le(s) coupable(s) pourra être prononcée.


Qu’avez-vous à dire pour votre défense ??? »

Première plaidoirie de la défense
Citation :
**Il végétait, un peu amorphe au milieu d'un tribunal acquis à la cause de personne. Parce qu'au fond ça ne le touchait pas et que, précédemment blessé et immobilisé, il s'était attendu à la courageuse vengeance locale. Il ne s'attendait pas, par contre, à ressentir quoique ce soit de particulier avant qu'un regard de la blonde magistrate vienne caresser ses propres pupilles...
Elle est ...c'est qui ?...jolie.
Il dilate ses narines alors que ses yeux gris se noient dans le procureur, comme s'il recherchait un goût déjà perdu. "Je ne me souviens pas", semble manifester un sourcil légèrement haussé.

Et il reste ainsi immobile alors qu'un léger sourire vient animer un coin de ses lèvres...**

Réquisitoire de l’accusation
Citation :
*La parole est d'argent, le silence d'or. Encore faut il préférer l'or à l'argent. Si c'est de l'or blanc, ça passe. Mais là n'est pas le sujet. Donc…
Aucune défense. Juste un regard. Cela n'étonna pas la demoiselle. Il ne se souvenait sûrement pas, mais elle si. Elle se souvenait qu'il avait dit que s'il se faisait prendre, il ne se défendrait pas. Et c'est donc ce qu'il faisait.
Encore un regard à son attention, entre la perplexité et un brin d'espièglerie. Puis vu qu'il fallait….*

« Au vu de l'absence de défense de l'accusé, et au vu du témoignage et du rapport apporté dans celui-ci, je réclame pour l'accusé :

3 jours de prison avec pour seule lecture le Livre des Vertus
Des excuses publiques au peuple des Comtés du Limousin et de la Marche
Une amende de 100 écus »

Dernière plaidoirie de la défense
Citation :
Non-retrouvée

Témoin n°1 de l’accusation :
Citation :
L'accusation a appelé Bradbury à la barre

« Brad, s'avança devant le juge et se présenta. »

-Votre Honneur, Solveig Bradbury, Baronne de Davignac et Esquire de l�Ordre Royal des Dames Blanches à l�Ecu Vert. Je me présente devant vous à la demande de la procureure ici présente, pour apporter mon témoignage, concernant un certain Drannoc.

Je tiens à signaler que je ne connais pas l�homme, aussi, je m�en tiendrai aux seuls faits. Ce que je peux dire, c�est que dans la nuit du 9 au 10 de ce mois de septembre, sur la ville de Limoges, nous avons engagés le combat contre l�armée de Monsieurpatate. J�ai en ma possession mon rapport que voici :

« 10-09-2011 04:05 : Vous avez engagé le combat contre une armée et l'armée "Compagnie Che Guevarrec" dirigée par Monsieurpatate. »

Le combat engagé, j�ai blessé l�accusé, tel que le montre encore mon rapport :

« 10-09-2011 04:05 : Vous avez frappé Drannoc. Vous l'avez légèrement blessé. »

Voilà pour mon témoignage.

« Puis elle alla s�asseoir dans la salle du tribunal, après en avoir reçue la permission. »

Verdict
Citation :
Non-retrouvé

Peine
Citation :
-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Drannoc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de France, donjon de Saint-Félix :: Royaume de France - Région Centre :: Comtés du Limousin et de la Marche :: Judiciaire :: Archives des différents procès-
Sauter vers: